aisnes voies vertes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

aisnes voies vertes

Message  velo-ravel.net le Jeu 24 Juil - 10:22

http://www.lunion.presse.fr/culture-loisirs/les-chemins-de-halage-se-mettent-au-vert-pour-attirer-plus-ia0b0n382259

Les chemins de halage se mettent au vert pour attirer plus de touristes

Une voie n’est pas coutume. Dans le Chaunois, deux itinéraires se confondent entre la Cité des Singes et la commune de Tergnier : l’Eurovéloroute numéro 3, empruntée notamment par les cyclistes, et la voie verte nationale, qui relie la Baie de Somme à la ville de Dijon, en Bourgogne.

Selon Mathieu Baudoux, chargé de mission à l’agence de développement touristique de l’Aisne (ADRT), c’est une chance. «  Il est rare en France, qu’une véloroute internationale traverse le département de part en part. L’Eurovéloroute numéro 3 part en effet de Saint-Jacques-de-Compostelle et s’achève en Norvège, dans le centre du pays à Trondheim. La vallée de l’Oise a toujours fait partie du tracé. Celui-ci passe donc par le département en diagonale entre Quierzy-sur-Oise et Hirson  ».

Entre les deux, Chauny, Tergnier, Beautor, La Fère. Les canaux les traversent, bordés de chemins de halage. Ces mêmes chemins faciles d’accès et sécurisés, et proches de l’Eurovéloroute en partie axonaise. Cela tombe bien. La fréquentation des véloroutes s’accroît en fonction du nombre de voies vertes qu’elles comportent. Et vice versa.

Une « mise en tourisme »

Récemment, les berges de ces canaux ont été aménagées. Elles constituent aujourd’hui la voie verte du Chaunois. Officieusement seulement. Celle-ci sera rendue officielle notamment lorsque les responsables de Voies Navigables de France (VNF) et les conseillers généraux axonais concernés se rencontreront. Cela est prévu mais la date n’est pas encore fixée, précise Mathieu Baudoux. «  Les grandes vacances pourraient peut-être retarder ce rendez-vous. Mais il est prévu. Et ce pour signer une convention de superposition de gestion. » Aujourd’hui, VNF a en charge l’entretien de ces chemins. Demain, le conseil général sera « locataire » de ces itinéraires. Il pourra ainsi «  s’approprier  » des lieux. Ce travail de «  mise en tourisme  » appartient en fait à l’ADRT. « Dans un premier temps, il était important de privilégier les aménagements lourds. Le conseil général en a ainsi été le moteur. » Il reste donc le travail donc à animer ce projet. «  Nous avons un fil directeur international. L’Eurovéloroute 3 est appelée route des pèlerins. Mais localement, nous aimerions lui donner également une autre identité et relier cette route à l’auteur Stevenson qui a parcouru l’Oise en canoë et qui en a écrit un récit où il évoque le quotidien de son voyage. »

Mathieu Baudoux promet également l’émergence d’autres fils conducteurs, peut-être davantage grand public. Il en faut pour relier les diverses voies vertes axonaises à la Véloroute européenne et attirer les touristes…

velo-ravel.net

Messages : 4545
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Mons (Ghlin)

http://www.velo-ravel.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum