Coulée verte de Cambrai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Coulée verte de Cambrai

Message  velo-ravel.net le Mer 17 Déc - 13:30

Présentation http://www.projetdeterritoire.com/index.php/content/download/51757/581236/file/fiches-territoires-TVB-Cambrai-Etd-2012.pdf

Carte :

Carte (approximative) https://www.google.com/maps/d/edit?mid=zSBJRyB5swm0.kxH7tQ8-pSNc





velo-ravel.net

Messages : 4561
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Mons (Ghlin)

http://www.velo-ravel.net

Revenir en haut Aller en bas

Cambrai: le premier tronçon de la Coulée verte ouvrira au public en août

Message  velo-ravel.net le Mer 17 Déc - 13:34

http://www.lavoixdunord.fr/region/cambrai-le-premier-troncon-de-la-coulee-verte-ouvrira-au-ia13b45101n2281725



Courant du mois d’août, le premier tronçon de la Coulée verte sera ouvert au public. Un corridor biologique préservé, une balade bucolique au cœur de la ville.

Les travaux de la Coulée verte ont commencé il y a six mois. Entre la rue de Caudry et la voie de chemin de fer qui longe la rue Fénelon-Farez, s’étend désormais une bande de 35 mètres de large sur un peu moins d’un kilomètre de long qui, dans quelques semaines, sera entièrement dédiée aux piétons et aux cyclistes.
Ce n’est que la première phase d’un énorme chantier qui, en 2017, offrira près de deux kilomètres de balade bucolique au cœur de la ville, du jardin public à l’avenue du Cateau en passant par le quartier Martin-Martine. « Cet espace devait être une rocade, explique Jean-Pascal Lerouge, adjoint au maire chargé de l’environnement. L’État avait racheté les terrains pour réaliser une quatre-voies pénétrante. Mais le projet a finalement été abandonné. » Pendant quarante ans, les terrains sont restés en friche. Jusqu’à ce que la Ville les rachète et décide d’en faire un espace vert aménagé.
Un corridor biologique

Cette Coulée verte aura plusieurs vocations. Agrémentée de mobilier urbain et d’espaces de loisirs, cette promenade – accessible aux personnes à mobilité réduite – servira également de corridor biologique pour accueillir les espèces locales (oiseaux, insectes, hérissons, grenouilles…). Le long de ce premier tronçon, jeunes arbres et arbustes côtoient déjà des plantations anciennes qui ont été volontairement conservées. Mais aussi des champs cultivés, des espaces enherbés… qui servent de cadre verdoyant aux monuments de la ville en arrière-plan. « La Coulée verte aura aussi une vocation pédagogique d’éducation à l’environnement », poursuit M. Lerouge. Des panneaux explicatifs (lire ci-dessous) sur le projet, la biodiversité locale, des quiz pour enfants… vont être disposés sur ce premier tracé. Et progressivement, jusqu’à l’avenue du Cateau, où sera aménagé l’équipement pédagogique par excellence de la Coulée verte, la « Maison de la nature ».

La deuxième phase du chantier, entre la voie ferrée et la rue de Belgrade, a déjà commencé. « Elle devrait être terminée en fin d’année. Il faudra ensuite traiter une partie délicate : le passage sous la voie ferrée. Les deux sections seront reliées fin 2015. En attendant, les usagers pourront faire une boucle par la rue Gauthier. » Quant à la troisième et dernière phase elle sera en chantier en 2016/2017. « À terme, cette zone de sept hectares doublera la superficie d’espaces verts de la ville ».

En passant sous le porche…
En introduction de ce premier tronçon de la Coulée verte, « l’accroche dans la ville », a été aménagé un square arboré qui accueillera des jeux pour enfants et qui ouvre la balade, au départ de la rue de Caudry. L’accès au parcours proprement dit se fait d’une manière particulièrement originale puisque les promeneurs doivent passer sous un porche. Curiosité supplémentaire, celui-ci a été aménagé dans une maison de ville. « Sous ce proche, nous allons réaliser une fresque qui marquera l’entrée de la Coulée verte », explique par ailleurs Jean-Pascal Lerouge.

Une balade éducative
Au fil de cette balade bucolique, des abris pour les petits animaux, des nichoirs pour les oiseaux, des bancs pour les promeneurs…, vont être disposés. Chacun y trouvera sa place !
Des panneaux pédagogiques explicatifs vont également animer le parcours.
Adultes et enfants pourront y découvrir l’historique du projet, son concept, ses grandes lignes, un plan détaillé du parcours… Mais aussi des fiches signalétiques sur les espèces animales et végétales qui peuplent les lieux. Il y aura également des petits quiz pour que les enfants apprennent en s’amusant…

velo-ravel.net

Messages : 4561
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Mons (Ghlin)

http://www.velo-ravel.net

Revenir en haut Aller en bas

Cambrai: premiers pas sous le soleil, le long de la Coulée verte

Message  velo-ravel.net le Mer 17 Déc - 13:36

http://www.lavoixdunord.fr/region/cambrai-premiers-pas-sous-le-soleil-le-long-de-la-coulee-verte-ia13b45101n2402945

CAMBRAI. Au départ de la rue de Caudry et jusqu’au boulodrome couvert de la rue Gauthier, les conditions météo étaient idéales hier matin pour une balade bucolique le long de la première tranche du sentier piétonnier qui a ouvert cet été.

Le cortège d’élus et de riverains a pu apprécier les aménagements réalisés au fil de ce corridor biologique de près d’un kilomètre (il s’étalera au final sur près de 2 km jusqu’à l’avenue du Cateau) dont les panneaux pédagogiques sur la faune et la flore locale, et les premières plantations.

« Un autre gros volet est programmé au mois de novembre, expliquait sur place Jean-Pascal Lerouge, adjoint au maire chargé de l’environnement. Notamment le verger et les haies ».

Au total, ce sont 57 arbres repères, 2230 arbres forestiers, 60 arbres fruitiers, 9 000 m2 d’arbustes et 3,6 km de haie qui vont être plantés le long de la Coulée verte.

La seconde partie du chantier a déjà commencé (de la voie ferrée à la rue de Belgrade) et devrait être ouverte, comme prévu, en décembre.

velo-ravel.net

Messages : 4561
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Mons (Ghlin)

http://www.velo-ravel.net

Revenir en haut Aller en bas

Cambrai : un terrain de discorde freine l’aménagement d’un sentier

Message  velo-ravel.net le Mer 17 Déc - 13:38

http://www.lavoixdunord.fr/region/cambrai-un-terrain-de-discorde-freine-l-amenagement-ia13b0n2555407

Jean-François a entretenu pendant plus de 30 ans un terrain situé rue Gauthier. Il considère que ce terrain est le sien. La Ville a pourtant acheté cette bande à l’État en 2013. Les deux parties revendiquent la propriété du site. La querelle empiète sur le chantier de la Coulée verte.

Le sentier de promenade au doux nom bucolique de Coulée verte, prévoyant d’offrir deux kilomètres d’espaces verts du jardin public à l’avenue du Cateau, à Cambrai, est en cours d’aménagement. Depuis le mois d’août, un premier tronçon est accessible au public, au départ de la rue de Caudry. Sur le papier, on peut y cheminer jusqu’à la rue Fenelon-Farez. Sauf qu’en cours de route, juste derrière le boulodrome situé rue Gauthier, le sentier s’arrête net. Les paysagistes ne sont pas encore passés par ici. Jean-François Duchatelle, un riverain, refuse catégoriquement de voir débarquer en force les engins de chantier sur ce qu’il appelle « son terrain » - une parcelle de 4000 m2, située pile sur le tracé de la voie verte. Aussi, lorsque vendredi, il a vu un mini rouleau-compresseur traverser de long en large le « jardin », l’habitant s’est planté face à la machine.

Le chantier s’est interrompu mais pas la joute opposant le porteur de projet (la Ville) au particulier.

D’un côté, la Ville argumente que le site, comme le reste des parcelles situées sur le tracé de la Coulée verte, appartenait à l’État qui prévoyait d’y réaliser une quatre-voies pénétrante. Le projet ayant été abandonné, la Ville a acquis en 2013 cet espace réservé pour en faire un espace préservé. Mais si la commune est propriétaire des terrains, la famille Duchatelle prétend a contrario que celui situé au bout de son jardin lui appartient.

D’abord, il serait sur son acte de vente. Ensuite, elle argue que « cela fait 35 ans » qu’elle fait fructifier ces milliers de mètres carrés, alors que l’Etat ne s’en est jamais soucié. « C’est le principe de prescription acquisitive », argue le beau-fils de la famille. Un article du code civil prévoit effectivement qu’au bout d’un certain délai, une personne ayant pris possession d’un bien peut en revendiquer la propriété.

De fait, les Duchatelle refusent de laisser cette terre à la Coulée verte, sans contrepartie et demande 15 000 € pour le préjudice moral et le grillage ôté lorsque les machines sont arrivées. À ce titre, deux plaintes ont été déposées au commissariat de police, pour violation de domicile. Elle souhaite aussi conserver une partie du terrain. Mais en face, la Ville s’étrangle et brandit un document qui fait foi : celui de la direction générale des finances publiques. Si le principe de prescription acquisitive existe, il ne s’applique pas sur les biens appartenant à l’État. Résultat des courses : le chantier avance, mais non sans résistance.

Hier encore, le riverain excédé s’interposait à l’avancée des machines. « Nous allons faire intervenir notre avocat », faisait savoir hier soir la famille.

velo-ravel.net

Messages : 4561
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Mons (Ghlin)

http://www.velo-ravel.net

Revenir en haut Aller en bas

Un pont-rail pour la jonction de la coulée verte, à Cambrai

Message  velo-ravel.net le Sam 20 Déc - 11:25

http://www.lavoixdunord.fr/region/un-pont-rail-pour-la-jonction-de-la-coulee-verte-a-cambrai-ia13b45101n2561107



Outre le débat d’orientation budgétaire, la coulée verte était au menu du conseil municipal de Cambrai, jeudi soir. Alors que les travaux se poursuivent, les élus se sont prononcés pour la réalisation d’un pont-rail, qui passerait sous la voie ferrée, afin de relier la première partie, terminée, et la deuxième

Si vous n’avez pas encore foulé la première partie de la coulée verte (entre la rue de Turenne et la voie de chemin de fer située entre la rue Gauthier et la rue Georges-Courteline), pour laquelle les travaux sont achevés, courez-y ! L’endroit est dépaysant, idéal pour une petite sortie en famille ! Le chantier continue actuellement dans la zone de la rue du Train-de-Car jusqu’à la rue de Belgrade.

Mais la première partie et la seconde sont actuellement coupées par cette fameuse voie ferrée « Saint-Just-Douai » (section Cambrai-Epehy). Une voie unique, non électrifiée et peu fréquentée (un à deux convois par an pour l’approvisionnement de la sucrerie d’Épehy) qui rompt donc la continuité de cette première tranche de la coulée verte avec la deuxième. « Afin de rétablir une jonction, a été envisagée la réalisation d’un franchissement ou pont-rail sous les infrastructures ferroviaires qui sont la propriété de réseau ferré de France, a expliqué Dominique Herbin, adjointe au maire, jeudi soir, au conseil municipal. Depuis deux ans, nous nous sommes rapprochés des services R.F.F.-SNCF pour leur soumettre les études (28 000 €) et les marchés de travaux (306 160 €), financement déjà inscrit dans le cadre de la coulée verte. »

La Ville sera « le maître d’ouvrage unique de l’opération et ce afin de pouvoir contrôler le projet », explique le rapport présenté. Les élus ont donc dû se prononcer, jeudi soir, pour la signature d’une convention avec RFF qui désigne la Ville comme maître d’ouvrage unique de l’ensemble des opérations de la coulée verte comprenant la réalisation du pont-rail, définit les opérations relatives à cette construction et les obligations respectives de la Ville et de RFF pour la réalisation du pont-rail.

En résumé : la Ville réalisera, dans le cadre de la maîtrise d’ouvrage unique, les études et marchés de travaux sous un financement déjà prévu pour la coulée verte ; RFF restera propriétaire de l’ouvrage ; la Ville assurera l’entretien à travers une convention qui reste à définir. Une bonne nouvelle car « on ne peut pas imaginer l’énergie qui a été dépensée pour nous autoriser à passer sous une voie occupée deux fois par an », a conclu, ironiquement le maire ; en attendant la réalisation effective de ce pont-rail… S. Z.

velo-ravel.net

Messages : 4561
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Mons (Ghlin)

http://www.velo-ravel.net

Revenir en haut Aller en bas

Coulée verte : on attaque le percement de la voie ferrée

Message  velo-ravel.net le Mar 3 Nov - 19:41

http://www.lavoixdunord.fr/region/coulee-verte-on-attaque-le-percement-de-la-voie-ferree-ia13b0n3140106


Le chantier de la Coulée verte touche à sa fin. Courant décembre, la totalité des 2,7 km de promenade sera ouverte au public. La semaine prochaine, les engins de chantier vont s’attaquer à la partie la plus délicate du tracé, le percement de la voie ferrée qui va permettre de relier les deux premiers tronçons.




L’aménagement de la Coulée verte est en passe de se terminer. D’ici quelques semaines, le troisième et dernier tronçon de cette longue balade en cœur de ville sera ouvert au public. Avec un an d’avance sur le programme puisque la fin du chantier était initialement prévue début 2017.
Mais avant cela, la semaine prochaine, les engins de chantier vont traiter la partie la plus délicate et aussi la plus spectaculaire du projet : le percement de la voie ferrée.

Un projet révisé


Il aura fallu plusieurs mois de négociation entre la ville et RFF (Réseau ferré de France) pour que cette phase du projet aboutisse. « Dans un premier temps, il était prévu que l’on creuse un tunnel sous la voie ferrée, explique Jean-Pascal Lerouge, adjoint au maire en charge de l’environnement. Mais finalement, au fil des négociations, RFF a décidé de considérer cette voie de chemin de fer comme désaffectée » Le projet a donc été révisé et plutôt qu’un tunnel, c’est une portion de voie ferrée complète et la butte qui la supporte qui vont disparaître.
Le travail d’élagage des arbres et arbustes qui recouvraient le talus est quasiment terminé. Un terrain a été réservé en contrebas, côté rue du Train-de-car, pour le passage des engins et pour l’évacuation des terres. Les travaux devraient durer environ une semaine (nous y reviendrons) avant que la trouée réalisée ne dévoile une nouvelle perspective de cette balade bucolique.
Les deux premiers tronçons de la Coulée verte (entre la rue de Caudry et la voie ferrée, et entre la voie ferrée et la rue de Belgrade) vont ainsi enfin être reliés. Et ce, par une jonction à ciel ouvert. Comme le précise encore Fabienne Guinet, architecte paysagiste, un sentier mènera ensuite de la Coulée verte à un promontoire aménagé sur les hauteurs de la voie ferrée d’où l’on pourra découvrir les paysages alentours.
Courant du mois de décembre, piétons et cyclistes pourront donc joindre la rue de Caudry et l’avenue du Cateau via ce corridor biologique de 2,7 km

velo-ravel.net

Messages : 4561
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Mons (Ghlin)

http://www.velo-ravel.net

Revenir en haut Aller en bas

Cambrai : Sur le chantier de la Coulée verte, avant - après

Message  velo-ravel.net le Dim 22 Nov - 12:59

http://www.lavoixdunord.fr/region/cambrai-sur-le-chantier-de-la-coulee-verte-avant-apres-ia13b0n3170840


es travaux entrepris en début de semaine dernière au niveau de la voie ferrée de la Coulée verte s’achèvent. Les deux premiers tronçons de la promenade sont enfin reliés et promeneurs et riverains bénéficient d’une nouvelle perspective entre la rue du Train-de-Car et l’arrière du boulodrome.

Le dernier obstacle de la Coulée verte est enfin tombé ! La butte surmontée de la voie de chemin de fer qui barrait l’axe a été percée (La Voix du 4 novembre) et courant du mois de décembre, une longue balade de 2,7 km, ininterrompue, reliera la rue de Caudry à l’avenue du Cateau.

Au niveau de l’ancienne voie ferrée, l’horizon est maintenant dégagé, et promeneurs et riverains peuvent désormais profiter d’une nouvelle perspective, de l’arrière du boulodrome de la rue Gauthier à la rue du Train-de-Car.

Et du chemin principal formant la Coulée verte, on distingue déjà le futur sentier piétonnier qui mènera au belvédère. « De ce promontoire, les promeneurs pourront bénéficier d’un superbe panorama sur les frondaisons du jardin public d’un côté, et les paysages de la campagne environnante de l’autre, explique l’architecte du projet Fabienne Guinet. Les éléments qui ponctuent ce corridor biologique sont toujours en lien avec l’histoire et la ville ». Du belvédère, on peut notamment voir le clocher de l’église Saint-Louis, toute proche.

Initialement, ce corridor biologique se voulait en effet pédagogique mais aussi ludique. Sur les flancs du belvédère, « un enrochement qui coule de façon aléatoire vers le bas du chemin pourra être grimpé et escaladé par les enfants. »

Chantier écolo

Il se voulait aussi écologique bien sûr et même le chantier a été planifié dans ce sens. « Nous avons conservé un maximum de matériaux pour limiter l’évacuation et la gestion des déchets. » Si une partie des terres a été évacuée, la majorité a été utilisée pour réaliser le belvédère. Arbres et arbustes qui recouvraient la butte ont été broyés et les copeaux vont être utilisés pour les parterres de la promenade. Enfin, les anciens rails ont été conservés pour être disposés le long du chemin.
Dans un mois, toute la Coulée verte sera ouverte au public. D’autres projets sont à l’étude. « La voie ferrée pourrait être un point de connexion futur vers d’autres promenades », suggère Fabienne Guinet. Quant à Jean-Pascal Lerouge, adjoint au maire en charge de l’environnement, il envisage d’ores et déjà de concourir aux Victoires du paysage.
Vers la future Maison de la nature

Le troisième et dernier tronçon de la Coulée verte sera accessible au public en décembre. « Il va falloir maintenant que la nature prenne ses droits et que les espèces poussent le long de la promenade, explique l’adjoint en charge de l’environnement Jean-Pascal Lerouge. Après, les espaces verts de la Ville, qui ont été formés notamment au désherbage, vont s’occuper de l’entretien, mais avec des méthodes respectueuses de l’environnement et très peu de tontes pour profiter des herbes folles. Le concept n’est pas celui du jardin public. L’idée du projet est bien la nature dans la ville. »

Le sentier mènera au futur bois des enfants et à la mare pédagogique, situés à l’arrière de l’actuelle cantine scolaire de l’avenue du Cateau. « Une partie des bâtiments va être conservée pour servir d’abri aux enfants dans le cadre de classes pédagogiques. » D’anciennes halles sont en cours de restauration (notre photo).
Quant à la Maison de la nature, « on va seulement démarrer la conception et la recherche de financements, poursuit M. Lerouge. C’est un projet à trois-quatre ans. C’est l’aboutissement ultime de ce projet à tiroir. »

velo-ravel.net

Messages : 4561
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Mons (Ghlin)

http://www.velo-ravel.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coulée verte de Cambrai

Message  joverwimp le Dim 22 Nov - 15:35

C'est une voie ancienne vers Douai, qui continue (comme piste cyclable)  sur l'avenue de la Liberté:



Pont sur l'Escaut et ensuite terminus:


joverwimp

Messages : 1325
Date d'inscription : 18/07/2009
Age : 72
Localisation : Asse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coulée verte de Cambrai

Message  velo-ravel.net le Dim 22 Nov - 16:02

Le croisement avec les carrefours et les rond-points ne semblent pas évident ? je veux dire pas aménagé ?

Le sentier existe t'il partout au milieu ?

Vestige d'une ancienne ligne de chemin de fer



D'après moi oui il s'agit de la ligne Ligne de Boisleux à Marquion https://fr.wikipedia.org/wiki/Ligne_de_Boisleux_%C3%A0_Marquion

Qui fut plus tard prolongée vers Cambrai.

http://www.trains-fr.org/histoire/les-chemins-de-fer-secondaires/liste/62

COMPAGNIE DU CHEMIN DE FER DE MARQUION À CAMBRAIS (MC)
Réseau successivement exploité par:

Compagnie du chemin de fer de Marquion à Cambrais (MC) de 1899 à 1930
Compagnie Générale de chemin de fer d'Intérêt-Local (CGL) de 1930 à 1961
Régie départementale du pPas-de-Calais de 1961 à 1964

L E O F
Section : Marquion - Cambrai 20 km 1,435 m 1899 1964 (1)
(1) Dont 10 km dans le département du Nord.

On peut la voir sur cette carte https://image.jimcdn.com/app/cms/image/transf/dimension=240x1024:format=jpg/path/se092880eed3b5310/image/id6b6ab0a3b3b0edc/version/1339085294/image.jpg

carte plus grande a cette adresse http://www.mediathequedecambrai.fr/2012/05/31/cambrai-et-le-chemin-de-fer-ses-origines-son-d%C3%A9veloppement-sous-le-r%C3%A8gne-de-la-cie-du-nord-1833-1937/

Rajouté cette partie sur la carte (mais reste a vérifier)

velo-ravel.net

Messages : 4561
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Mons (Ghlin)

http://www.velo-ravel.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coulée verte de Cambrai

Message  joverwimp le Dim 22 Nov - 17:26

En effet, les croisements ne sont pas aménagés. Ailleurs la pîste se trouve au milieu.
Sur ma carte de 1928 c'est bien la ligne vers Marquion-Boisieux-au-Mont.
Il me semblait toutefois avoir vu un panneau expliquant qu'il s'agissait de l'ancienne voie vers Douai, qui passe actuellement par Aubigny-au-Bac.

joverwimp

Messages : 1325
Date d'inscription : 18/07/2009
Age : 72
Localisation : Asse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coulée verte de Cambrai

Message  velo-ravel.net le Lun 23 Nov - 19:14

joverwimp a écrit:Il me semblait toutefois avoir vu un panneau expliquant qu'il s'agissait de l'ancienne  voie vers Douai, qui passe actuellement par Aubigny-au-Bac.

Selon ton raisonnement (ou celui du panneau), la ligne actuelle entre Aubigny-au-Bac et Cambrai serait différente qu'à l'époque ?
Je n'ai rien trouvé dans ce sens.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ligne_de_Saint-Just-en-Chauss%C3%A9e_%C3%A0_Douai

Je fais souvent des photos des panneaux pour pouvoir les relire par la suite à mon aise à la maison ou me souvenir de quelque chose.

velo-ravel.net

Messages : 4561
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Mons (Ghlin)

http://www.velo-ravel.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coulée verte de Cambrai

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:36


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum