20 ans du RAVeL ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

20 ans du RAVeL ?

Message  velo-ravel.net le Ven 19 Juin - 14:41

Pourquoi fêter les 20 ans du RAVeL, cette année ?

Le premier RAVeL n'a été mis en service qu'en 1996 ?

Parce que le programme RAVeL a été lancé en 1995 ?

Bizarre quand même.


Dernière édition par velo-ravel.net le Dim 18 Oct - 18:55, édité 1 fois

velo-ravel.net

Messages : 4545
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Mons (Ghlin)

http://www.velo-ravel.net

Revenir en haut Aller en bas

RAVel tout n'est pas rose

Message  velo-ravel.net le Ven 16 Oct - 17:12

http://www.velo-ravel.net/Rose.html



Aujourd’hui à Namur, se tenait un colloque pour fêter les 20 ans du RAVeL.
 
Autant vous dire tout de suite je n’ai pas été invité, et quand j’ai appris l’évènement, je me suis inscrit, le site le permettait, mais les inscriptions étaient déjà clôturées.
 
Si on ne peut qu’applaudir ce beau projet et ce qui a été réalisé jusqu’à présent, tout n’est pas aussi rose comme essayent de le prétendre les ministres et l’administration.
 
Commençons pas le site internet.
Ce site est trop rarement mis à jour. Il peut se passer plusieurs mois sans y voir des mises à jour sur les RAVeLs en construction.
 
Exemple :
Pour la liaison cyclo-piétonne L83, on pouvait y lire le 20 avril date de mise en service prévue le 31 mars. Actuellement vous pouvez y lire la date de mise en service 4/9/2015.  Plus d’un mois plus tard, le site n’est pas à jour. Pour la petite histoire, le ministre Collin s’est rendu récemment sur place…
 
Deuxième exemple.
Le RAVeL de Sambre à hauteur de Moignelée est fermé jusque fin août 2015. Est-ce encore le cas ou pas ? Aucune mise à jour. Ou bien c’est encore le cas et on met le site à jour ou bien c’est terminé et on l’enlève.
 
Travaux & déviations
Trop souvent on est confronté à des travaux non signalés sur le site internet. Si vous avez de la chance, un itinéraire de déviation sera balisé, ce qui ne sera pas toujours le cas.  Si déviation il y a, ce sera parfois, pour ne pas dire souvent, au mépris des cyclistes, en les envoyant vers des routes dangereuses, alors que des alternatives plus simples sont possibles ou que l’on a pas pris la peine de réfléchir plus.
Exemple http://www.lavenir.net/cnt/dmf20150925_00709662
 
A l’heure ou l’on veut développer le tourisme à vélo en Belgique, quelle sera la réaction de l’étranger suivant une Euro-véloroute, en rencontrant un chantier non renseigné et non dévié ?  Il aura tout fait de comparer le réseau wallon aux autres pays qu’il aura traversé.

Que dire alors des RAVels fermés en période de chasse. Aucune mention sur le site du SPW. Déjà je me pose la question comment c’est imaginable de fermer un RAVeL en période de chasse, mais il y a vraiment un manque d’information à ce sujet.
 
Fichiers GPS
A l’heure de la technologie, le GPS devient de plus en plus populaire. Certes on retrouve déjà pas mal de fichiers GPS sur le site, mais il en manque encore.
 
Entretien.
Si certaines communes assurent un bon entretien, pour d’autres par contre c’est un grand zéro. A l’heure de la chute des feuilles combien d’entre elles vont-elles les ramasser lorsque celle-ci sera terminée. J’attends ici du SPW de faire respecter les conventions. A ce propos, qui contacter ? La page http://ravel.wallonie.be/opencms/opencms/fr/quotidien/FAQ/Reponses_aux_FAQ.html écrit « Tout dépend s'il s’agit d'une ancienne ligne de chemin de fer (1) ou d'un chemin de service des voies hydrauliques (2).Dans le premier cas (1), exception faite de quelques communes, la plupart ont signé une convention d'entretien pour les sections qui traversent leur territoire.
Essayez de savoir quelles communes n’ont pas signé cette convention et vous n’aurez pas de réponse.
 
Parfois un RAVeL est presque terminé, hormis qu’il manque un petit quelque chose, par exemple un pont qui peut mettre des mois a arriver. Comme le tarmac est coulé, il est déjà bien emprunté mais comme le RAVeL n’est officiellement pas terminé, pas de convention avec la commune et par conséquent pas d’entretien. Aucun budget dans ce cas n’est prévu au SPW pour l’entretien et bien vite la nature reprend ses dessus, sans parler de poubelles non vidées, etc. C’est cela le visage que l’on veut donner de la Wallonie ?
 
Aménagements
On se demande combien d’inspecteurs des voiries font du vélo, et ont déjà fait du tourisme à vélo.  Essayez de passer certaines barrières avec un vélo avec des bagages càd sacoches de chaque côté du vélo, avec des remorques ou avec un tandem avec un non-voyant ?
 
Essayez de passer à vélo ou en poussette dans une couche de plusieurs cm d’épaisseur de gravier.
 
Sécurité
J’ai déjà pas mal roulé sur le RAVeL et je peux dire que j’y ai rarement rencontré la police. Trop souvent les cyclistes sont confrontés a des véhicules à moteur. Il y a un manque flagrant de contrôle. Certains RAVeLs servant même d’itinéraires de délestage en période de pointe !

Balisage
Si un grand effort a été fait ces derniers temps, on est loin encore d’être au summum.
 
Que dire des panneaux qui vous disent que plus loin, le RAVeL est fermé à cause d’un pont manquant, sauf qu’entretemps le pont a été mis, mais on a oublié d’enlever les panneaux.
 
Contacts avec l’administration
Trop peu souvent on obtient une réponse lors d’un envoi d’un courriel. Et si vous en recevez une c’est une réponse « standard » « Nous tenons tout d’abord à vous remercier de l’intérêt que vous portez aux déplacements doux (RAVeL, PICVerts ,…).Nous avons bien reçu votre message et nous le traitons au mieux de nos possibilités… »
Mais par la suite vous n’avez plus de nouvelles.
 
Essayez d’avoir des nouvelles d’un RAVeL en cours de construction, voici la réponse que l’on vous fournit « Comme pour tout chantier de RAVeL, nous ne communiquons sur le tracé et l’aménagement qu’une fois ce dernier réalisé. »

velo-ravel.net

Messages : 4545
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Mons (Ghlin)

http://www.velo-ravel.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: 20 ans du RAVeL ?

Message  joverwimp le Ven 16 Oct - 22:58

Comme gagnant du concours photo, j'ai été invité à retirer le vélo électrique lors du drink de clôture.
Je me disais qu'en arrivant un peu plus tôt, on ne m'arrêterait pas. En effet, un bon accueil m'attendait, juste à temps pour la quatrième partie du colloque.
Toutefois, ce que je craignais s'est avéré juste: peu de choses intéressantes pour un ravéliste expérimenté. Au moins pour cette partie.
Déception pour le vélo: il était du type homme. La barre horizontale est assez haute, problématique à mon âge, inutilisable pour ma femme. Impossible de changer.
Par ailleurs je n'ai pas encore vu des vélos électriques 'hommes' : il faut croire que la majorité des usagers ne sont plus jeunes. Chez Aldi on vend chaque printemps des vélos électriques 'femmes' seulement. Soit.

J'ai retrouvé des connaissances des 'Chemins du Rail', de Famenne en Vélo', 1000 Bornes à Vélo et Yves Wuidar qui - entre autres occupations- tient le site RAVeL à jour. Je lui ai dit que s'il faut du renfort, Luc serait la personne idéale. Il m'a parlé au sujet du balisage quiest parfois vandalisé, comme récemment les nouveaux panneaux à Thuin. Certains services sont vite à réagir à ses demandes, d'autres ne répondent même pas ...

La liste des participants était composé essentiellement de fonctionnaires, dont un seul flamand; trois journalistes et aucun flamand (à ce titre je n'étais pas invité non plus, malgré que j'écris des articles depuis des années). Cela me semble une occasion raté pour sensibiliser un public tout près, connu pour son amour du vélo.
Luc aurait dû être invité aussi. Son site 'véloravel' , réalisé sans le moindre soutien, est impressionant et pour ma part supérieur au site officiel.

joverwimp

Messages : 1317
Date d'inscription : 18/07/2009
Age : 72
Localisation : Asse

Revenir en haut Aller en bas

Re: 20 ans du RAVeL ?

Message  velo-ravel.net le Dim 18 Oct - 18:50

joverwimp a écrit:Yves Wuidar qui - entre autres occupations- tient le site RAVeL à jour. Il m'a parlé au sujet du balisage qui est parfois vandalisé, comme récemment les nouveaux panneaux à Thuin. Certains services sont vite à réagir à ses demandes, d'autres ne répondent même pas ... 

Je n'ai rien personnellement contre les l'une ou l'autre personne de l'administration.
Je connais les problèmes pour les avoir entendu du prédécesseur au poste.
Et je vois que rien n'a changé au cours de ces années.

velo-ravel.net

Messages : 4545
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Mons (Ghlin)

http://www.velo-ravel.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: 20 ans du RAVeL ?

Message  velo-ravel.net le Dim 18 Oct - 18:52

joverwimp a écrit:Je lui ai dit que s'il faut du renfort, Luc serait la personne idéale.

ça tombe bien je suis libre à la recherche d'un emploi.

velo-ravel.net

Messages : 4545
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Mons (Ghlin)

http://www.velo-ravel.net

Revenir en haut Aller en bas

une visite technique du RAVEL dans les vallées de la Molignée et de la Meuse a été organisée.

Message  velo-ravel.net le Dim 18 Oct - 19:36

http://www.matele.be/le-ravel-fete-ses-20-ans


Le RAVEL fête ses 20 ans

Le RAVEL, réseau autonome de voies lentes, fête ses 20 ans. A l'occasion de cet anniversaire, un colloque rassemblant les associations européennes des voies vertes s'est déroulé, ce vendredi à Namur. Et ce samedi, dans la foulée, une visite technique du RAVEL dans les vallées de la Molignée et de la Meuse a été organisée.

Depuis Falaën jusqu'à la Maison du Patrimoine Médiéval Mosan à Bouvignes, un groupe de cyclistes européens a eu l'occasion de découvrir notre belle région. A l'arrivée, Maxime Prévot, ministre des travaux publics en charge du RAVEL nous a dressé le bilan de ce programme qui a connu un remarquable développement
C'est en 1995, sous l'impulsion du ministre Michel Lebrun que le projet RAVeL (Réseau Autonome des Voies lentes) a officiellement vu le jour. Il est né de la volonté de développer une politique de mobilité efficace et respectueuse de l'environnement. La Région wallonne a ainsi décidé d'aménager un réseau au profit du trafic non motorisé. Depuis l'inauguration de la première ligne en 1996, le RAVeL n'a cessé de grandir.
Aujourd'hui, le RAVeL compte plus de 1.300 km de voies aménagées et est encore appelé à se développer.

velo-ravel.net

Messages : 4545
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Mons (Ghlin)

http://www.velo-ravel.net

Revenir en haut Aller en bas

Pour répondre a certains.

Message  velo-ravel.net le Lun 19 Oct - 18:26

Depuis 10 ans, je parcoure de long en large le réseau RAVeL et pour ainsi dire je les ai presque tous parcourus. Tout type de RAVel, que ce soit les RAVeLs type « chemin de fer » que les RAVels type « voies d’eau ».  Je roule en Flandre, en France, en Allemagne et au Luxembourg. Je pense que je peux me forger un avis objectif.

Je ne fais partie d’aucune association, je ne touche aucun subside donc je peux parler librement sans avoir a perdre quelque chose.

Je ne suis pas quelqu’un qui se limite a pointer les lacunes. Que du contraire je contribue moi-même a résoudre ces lacunes. J’ai été le premier a créer une page internet avec une carte de la Belgique reprenant les RAVels. J’ai créé un forum parce que je n’avais trouvé aucun espace de discussion sur le sujet.  Un compte Facebook. Mes photos sont visibles sur Google maps, et bien d’autres choses encore. Je vous invite a voir mes statistiques.

Toutes mes informations sont publiques et accessibles a tout le monde et ne se limitent pas comme chez certaines associations aux seuls membres.  Je n’essaye pas de m’accaparer l’information, je partage l’information.

 Alors, le dynamisme ne manque pas de mon côté. Personne n’écoute. Certains fonctionnaires sont dans leur bulle et pensent que tout va bien, vont même à me demander a me taire, probablement pour ne pas entraver leur promotion.

Oui, Rome ne s’est pas fait en un seul jour. Je suis conscient que l’on ne peut pas résoudre tout d’un coup. Je vois d’ailleurs des améliorations.  Le problème, c’est que certaines lacunes sont là depuis longtemps, pour ne pas dire toujours et on ne les résous pas. Où alors on pense qu’elles sont résolues alors que ce n’est pas le cas.  Depuis 10 ans je tape sur le clou.

Le congrès je n’y était pas donc je ne peux pas savoir ce qu’il s’y ai dit et j’ai beau googler je n’ai pas trouvé grand-chose. Je n’ai pas trouvé de compte rendu ni les ppt du jour.  J’ai bien trouvé un article chez un ministre, mais c’était un ancien qui n’était même pas mis à jour et qui invitait les internautes a envoyer leurs photos avant le 15 aout 2015…

velo-ravel.net

Messages : 4545
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Mons (Ghlin)

http://www.velo-ravel.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: 20 ans du RAVeL ?

Message  joverwimp le Mar 20 Oct - 9:22

velo-ravel.net a écrit:Depuis 10 ans, je parcoure de long en large le réseau RAVeL et pour ainsi dire je les ai presque tous parcourus. Tout type de RAVel, que ce soit les RAVeLs type « chemin de fer » que les RAVels type « voies d’eau ».  Je roule en Flandre, en France, en Allemagne et au Luxembourg. Je pense que je peux me forger un avis objectif.

Je ne fais partie d’aucune association, je ne touche aucun subside donc je peux parler librement sans avoir a perdre quelque chose.

Je ne suis pas quelqu’un qui se limite a pointer les lacunes. Que du contraire je contribue moi-même a résoudre ces lacunes. J’ai été le premier a créer une page internet avec une carte de la Belgique reprenant les RAVels. J’ai créé un forum parce que je n’avais trouvé aucun espace de discussion sur le sujet.  Un compte Facebook. Mes photos sont visibles sur Google maps, et bien d’autres choses encore. Je vous invite a voir mes statistiques.

Toutes mes informations sont publiques et accessibles a tout le monde et ne se limitent pas comme chez certaines associations aux seuls membres.  Je n’essaye pas de m’accaparer l’information, je partage l’information.

 Alors, le dynamisme ne manque pas de mon côté. Personne n’écoute. Certains fonctionnaires sont dans leur bulle et pensent que tout va bien, vont même à me demander a me taire, probablement pour ne pas entraver leur promotion.

Oui, Rome ne s’est pas fait en un seul jour. Je suis conscient que l’on ne peut pas résoudre tout d’un coup. Je vois d’ailleurs des améliorations.  Le problème, c’est que certaines lacunes sont là depuis longtemps, pour ne pas dire toujours et on ne les résous pas. Où alors on pense qu’elles sont résolues alors que ce n’est pas le cas.  Depuis 10 ans je tape sur le clou.

Le congrès je n’y était pas donc je ne peux pas savoir ce qu’il s’y ai dit et j’ai beau googler je n’ai pas trouvé grand-chose. Je n’ai pas trouvé de compte rendu ni les ppt du jour.  J’ai bien trouvé un article chez un ministre, mais c’était un ancien qui n’était même pas mis à jour et qui invitait les internautes a envoyer leurs photos avant le 15 aout 2015…

Chapeau pour cette prestation superbe: complète, précise, illustrée et démocratique. Elle remplit entièrement mes attentes et est une aide précieuse pour mes excursions.
J'ai demandé les ppt du colloque. Si je les reçois, ils seront disponibles.

joverwimp

Messages : 1317
Date d'inscription : 18/07/2009
Age : 72
Localisation : Asse

Revenir en haut Aller en bas

Re: 20 ans du RAVeL ?

Message  velo-ravel.net le Mar 20 Oct - 19:07

http://www.departements-regions-cyclables.org/page/index.php?p=64&ref=201


En Wallonie, on prend un lunch et un drink, on ne dit pas voies vertes ou greenways mais Réseau Autonome de VoiEs Lentes et de ce RAVeL on dit qu’il est une success story. Il en aura fallu du pragmatisme et de l’efficacité pour réaliser entre 1995 et 2015 les 1400 km du réseau des voies vertes de Wallonie. Les célébrations des 20 ans du RAVeL organisées ce 15 octobre à Namur illustrent le fait qu’une bonne idée bien conduite peut devenir en peu de temps l’emblème d’une région (presque d'un pays). Quelques explications avec le Ministre et les papas de ce beau RAVeL.
Moyens - Le Ministre wallon des travaux publics et de la santé, Maxime Prévot a profité de la célébration des 20 ans pour dévoiler son Plan RAVeL et son budget à 32 millions d’euros sur 4 ans, soit 10 millions de plus que pour la période précédente. Le ministre manifestement bien conseillé veut améliorer qualitativement ce réseau de voies lentes sur le balisage, l’entretien et l’ « asphaltage » (comme on dit en Belgique) et a pour objectif la continuité du réseau par la réalisation de 300 km de tronçons manquants. En 20 ans, la Région Wallonne a investi 140 millions d’euros dans ses 1400 km de RAVeL pour les acquisitions foncières, l’investissement et l’entretien.
Rails et canaux - Ce ne sont pas des fées, mais de bienveillants papas qui se sont penchés sur le berceau de ce beau RAVeL. Ancien de la télé belge et « ferrovipathe incurable », comme il aime à se décrire lui-même, Gilbert Perrin (papa N°1) parcouru à pied toutes les anciennes voies ferrées de Belgique en 1991. « Que faire de ce patrimoine ? » se demande-t-il alors. Après quelques séjours en immersion à Rails to Trails Conservancy aux États-Unis, sa conviction est faite. Gilbert Perrin et quelques autres ferrovipathes fondent l’asbl Chemins du Rail pour défendre la réhabilitation du patrimoine ferroviaire wallon et déposent une pétition de plusieurs milliers de signatures en ce sens sur le bureau du Ministre de l’aménagement du territoire et des travaux publics, Michel Lebrun (Papa n°2). Ce dernier adhère entièrement au projet qu’il lance officiellement en 1995 et conclue un accord pour la mise à disposition de 1000 km de délaissés ferroviaires.  « La mise à disposition des chemins de halage n’a guère posé de problème. Comme ministre de l’aménagement, j’y ai procédé sans détour », explique Michel Lebrun aujourd’hui Vice-président honoraire du Parlement wallon. Et de compléter : « On me reconnait souvent la paternité du RAVeLSoyons honnêtes : ça fait toujours plaisir. Je souhaite à tous les ministres d’avoir autant de bonheur que moi à parcourir le RAVeL à vélo. ».
En direct - Cette apparente facilité a de quoi faire rêver tout aménageur français. Dans ces conditions, il est évident que la Région Wallonne dispose de toutes les clés pour agir en direct sur le RAVeL. Aujourd’hui, elle peut se targuer d’un réseau de 1400 km, entièrement en site propre, dont 700 sur d’anciennes lignes de chemin de fer et 675 sur des chemins de halage. Le but pour 2019 est d’atteindre les 1700 km et d’améliorer et entretenir le réseau, notamment par le balisage. Progressivement, la Région Wallonne via la direction des déplacements doux avec la précieuse, indéfectible et professionnelle collaboration de Chemins du Rail, travaille sur les schémas de signalisation des itinéraires, l’amélioration du réseau et le suivi de son entretien.
Et le tourisme ? « Avec un réseau de voies lentes que d’autres pays nous envient et qui est traversé par trois itinéraires internationaux (EV3, EV5 et La Meuse à Vélo ndlr), la Wallonie a tous les atouts pour permettre également un développement économique local grâce au vélotourisme. » indique le Ministre Maxime Prévot. Dans ce contexte, quid de sa promotion ? Justement, 2016 vient d’être déclarée année thématique la Wallonie à vélo par le Ministre du Tourisme René Collin. « Mais pourquoi une seule année ? Il conviendrait de mener une politique de promotion touristique sur la durée », interrogeaient les participants des célébrations. 
Que souhaiter alors au RAVeL pour ses 20 prochaines années ? L’achèvement de son réseau bien sûr. Et probablement de figurer au rang des destinations cyclables les plus prisées d’Europe en raison de l’excellence de son réseau autonome de voies lentes et, qui sait, de sa promotion touristique.
En savoir plus :
Sur le RAVeL en Wallonie | Sur Chemins du Rail | Pause vélo en compagnie de Gilbert Perrin (2009)
Camille Thomé

velo-ravel.net

Messages : 4545
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Mons (Ghlin)

http://www.velo-ravel.net

Revenir en haut Aller en bas

Documents de la fête des 20 ans.

Message  velo-ravel.net le Mar 10 Nov - 20:16

Les slides du 16 octobre sont disponible ici

http://ravel.wallonie.be/opencms/opencms/fr/invitation.html


Le RAVeL a 20 ans !





Un public nombreux et des orateurs de qualité sont venus fêter cet anniversaire lors du colloque qui lui était réservé le vendredi 16 octobre 2015 au Palais des congrès de Namur.





Les pères fondateurs de ce grand serpent bitumineux à vocation de déplacement doux qui traverse notre belle Wallonie, nous ont rappelé la genèse de ce beau projet. D’un constat fait par Gilbert Perrin, « mais que va-t’on faire de ces lignes de chemin de fer désaffectées ? », à l’idée de l’ancien Ministre de l’Aménagement du Territoire et des Travaux publics, Michel Lebrun, de s’en servir pour parcourir à pied et en vélo notre région paisiblement et en toute sécurité, le RAVeL se présentait sur les fonds baptismaux.





Notre Ministre en charge de ce joyau wallon, Maxime Prévot, Ministre wallon des Travaux publics et de la Santé, en a profité pour rappeler à l’assemblée présente son plan RAVeL et les montants qui y seront investis sur 4 ans : 32 millions d’euros, soit 10 millions de plus que pour la période précédente.





Le matin, les exposés se succèdent, tous aussi intéressants les uns que les autres. On a parlé entre autre de la biodiversité autour du RAVeL, des aménagements et des infrastructures, de la voie ferrée à la voie verte, de l’intégration du RAVeL, anciens chemins de halage, dans les zones d’activités économiques et du rôle des communes dans l’entretien de celui-ci.





Après un lunch convivial, l’après midi studieuse reprend de plus belle, le tout toujours animé avec brio par « Monsieur Beau Vélo de RAVeL », Adrien Joveneau. On y découvre que le RAVeL est un vecteur de déplacement et de développement touristique avec des exposés qui nous parlent de tourisme et patrimoine, de RAVeL colonne vertébrale d’itinéraires de longues distances.





Notre voisine la France était également présente à Namur par l’intermédiaire de Camille Thomé, représentant les départements et régions cyclables. Son exposé sur les rentrées sonnantes et trébuchantes (économiques) en bord de voies vertes a, nous l’espérons, fait tomber la pièce dans la tête des acteurs concernés sur les possibilités à exploiter en vue de nouvelles créations d’emplois non délocalisables.





La fin de journée se terminait avec la thématique du RAVeL dans le concert Européen : la Vennbahn, fleuron des cantons de l’est, de Ravel aux voies vertes européennes mais aussi les voies vertes exceptionnelles en Europe.





Et enfin, le drink de clôture était réservé à fêter les lauréats du concours photo « les 20 ans du RAVeL » où chacun des 4 gagnants se voyait offrir un vélo à assistance électrique. Une bien belle journée, et vivement les 30 ans du RAVeL.







I. RAVeL : 20 ans d'histoire




  • Accueil par Mr Yvon Loyaerts, Directeur général de la Direction générale opérationnelle de
    la Mobilité et des Voies hydrauliques

  • Présentation des intervenants, Adrien Joveneau

  • Naissance du RAVeL, Michel Lebrun, Vice -président honoraire du Parlement wallon (pdf) 

  • Le RAVeL d'aujourd'hui et demain, Frédéric Razée, Expert RAVeL pour le cabinet du Ministre M. Prévot(pdf) 

  • Le RAVeL en Wallonie


II. RAVeL : Acteurs de l'aménagement




  • De la voie ferrée à la voie verte, ir Georges DUPONT, General Manager Stations (pdf)

  • Prise en compte de la biodiversité lors des études préalables d’aménagement, Pierre Anrys, Administrateur, bureau d’étude ARCEA(pdf)

  • L’aménagement de l’infrastructure, Vincent Platiaux, Ingénieur dirigeant, SPW, Direction des routes de Mons (pdf)

  • Intégration du RAVeL dans les zones d’activités portuaires, Stephan Nivelles, Directeur, SPW, Direction des voies hydrauliques de Liège (pdf)

  • Rôle des communes, Jean-Pol Besseling, Echevin des travaux, ville de Bastogne(pdf)

  • Questions- Réponses


 III. RAVeL : Vecteur de déplacements et de développement touristique 




  • Accessibilité pour tous, témoignage.

  • Tourisme et patrimoine, Alain Collin, Président de la Maison du Tourisme Condroz-Famenne (pdf) 

  • Le RAVeL, colonne vertébrale des itinéraires de longue distance et des réseaux à points-noeuds, Nicolas Plouvier, Directeur de la valorisation du territoire, IDETA aménagement de l’infrastructure (pdf)

  • Les voies vertes en France : un produit touristique à valeur ajoutée, Camille Thomé,Secrétaire générale, Départements et Régions Cyclables(pdf)

  • Le Beau vélo de RAVeL


IV. RAVeL dans le concert européen RAVeL




  • Le RAVeL de la Ligne 48 – Vennbahn, une réussite transfrontalière, Isabelle Weykmans, Ministre, Gouvernement de la Communauté germanophone (pdf )

  • Du RAVeL aux voies vertes européennes, Gilbert Perrin, Président, Association Européenne des Voies Vertes ( pdf)

  • Voies vertes exceptionnelles, Mercedes Munoz, Directrice, Association Européenne des Voies Vertes (pdf)

  • Conclusions de la journée, Etienne Willame, Directeur général de la Direction générale opérationnelle des Routes et des Bâtiments


velo-ravel.net

Messages : 4545
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Mons (Ghlin)

http://www.velo-ravel.net

Revenir en haut Aller en bas

Exemple de problème de signalisation

Message  velo-ravel.net le Mar 1 Déc - 8:55


velo-ravel.net

Messages : 4545
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Mons (Ghlin)

http://www.velo-ravel.net

Revenir en haut Aller en bas

Exemple de non entretien

Message  velo-ravel.net le Mar 1 Déc - 8:55


velo-ravel.net

Messages : 4545
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Mons (Ghlin)

http://www.velo-ravel.net

Revenir en haut Aller en bas

exemple site internet pas à jour

Message  velo-ravel.net le Mar 1 Déc - 9:11

Sur la page Actualités et déviations d'itinéraires

http://ravel.wallonie.be/opencms/opencms/fr/plus/nouvelles/
on peut y voir un seul chantier entre Namur et Charleroi. (vous comprendrez plus bas pourquoi j'insiste sur un chantier)

Sur la carte globale : http://cartocit2.wallonie.be/VoiesLentes/flex/index.jsp#=null&BBOX=181748,54444617603-185764,9274789421-125988,91186182377-129255,19964439933




Cette page nous montre au moyen de petits triangles le début et la fin de la déviation.
Si vous cliquez sur les petits triangles rouges vous avez plus d'information.


regarder bien la première ligne.



Un premier cadre avec a l'intérieur un hyperlien vers travaux.


si vous cliquez sur Travaux vous voyez que l'on parle de deux chantiers.


1) le chantier de la Moignelée
2) le chantier de Namur.

il était bien marqué vous êtes dans la commune de Namur alors pourquoi me parler d'un chantier entre Farciennes et Tamines ?


Commençons par le chantier N°2
un lien vers une carte.
Ne pourrait-on pas dessiner la déviation sur la carte globale au lieu de renvoyer vers un fichier PDF.
http://ravel.wallonie.be/opencms/export/sites/spw.ravel/fr/documents/RAVeLSambre_DeviationNamur_MurdesBalances.pdf

cette carte n'est même pas orientée vers le nord comme on peut le voir en haut à droite.

et l'information.

Incident : Fermeture du RAVel de Sambre à la sortie de Namur en Direction de Charleroi.
Du 28/07/2015 au 02/10/2015
Suite à des problèmes de stabilité du mur de soutènement dit des balances au droit de l'Avenue Antoine Woitrin, le RAVeL de Sambre est fermé pour une durée indéterminée à la sortie de Namur en direction de Charleroi. Un itinéraire de déviation a été mis en place : voir carte ci-dessous.

Regarder bien la date !!

Quel jour est-on ? aucune mise à jour depuis le 2 octobre. La déviation est-elle encore en place ?


Prenons le chantier N°1
Celui-ci n'est pas a l'endroit indiqué par les deux triangles mais bien plus vers l'Ouest.

l'info fournie :

Une carte:

Des détails

Chantier: Fermeture du RAVel de Sambre à hauteur de Moignelée (entre Farciennes et Tamines)
du 26/03/2015 au 28/08/2015
Le RAVeL de Sambre à hauteur de Moignelée est fermé jusque fin août 2015 dans le cadre de la construction d'un quai de chargement. Pour les usagers qui suivent le RAVeL de Sambre entre Charleroi et Namur, il leur faut éviter 7 km du RAVeL de Sambre entre le Pont Saint-Jacques (rue Francisco Ferrer) à Farciennes et le Pont de Tamines. Un itinéraire de déviation est mis en place. Vous trouverez son tracé ci-dessous et plus d'infos sur le site Internet RAVeL.

Ici aussi regardez la date aucune mise à jour depuis le 28/08/2015  Ce chantier est-il fini ou pas ?

Ce chantier n'est pas repris sur la page http://ravel.wallonie.be/opencms/opencms/fr/plus/nouvelles/

Si sur la carte globale on y voit bien deux petits triangles, cette fois-ci il n'indique pas le début et la fin de la déviation mais le début et la fin de la partie interdite a la circulation.


Remarquable aussi c'est de compager la distance de la partie en travaux avec la distance de la déviation.

velo-ravel.net

Messages : 4545
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Mons (Ghlin)

http://www.velo-ravel.net

Revenir en haut Aller en bas

petite compilation des panneaux oubliés par l'administration

Message  velo-ravel.net le Lun 4 Jan - 16:01


velo-ravel.net

Messages : 4545
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Mons (Ghlin)

http://www.velo-ravel.net

Revenir en haut Aller en bas

incidents

Message  joverwimp le Jeu 14 Jan - 11:04

On pourrait suivre l'exemple de la Région Bruxelloise, où chacun peut signaler un problème. Qui sera suivie ! http://fixmystreet.irisnet.be/fr/rapports
Comme le mien sur la promenade verte:
http://fixmystreet.irisnet.be/nl/rapport/beschadigd-wegdek-wegdek-fietspad-brussels-hoofdstedelijk-gewest-mobiel-brussel/41116

joverwimp

Messages : 1317
Date d'inscription : 18/07/2009
Age : 72
Localisation : Asse

Revenir en haut Aller en bas

Re: 20 ans du RAVeL ?

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:00


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum