Trains : Passage Frontière : Possibilités : Belgique - France

Aller en bas

Trains : Passage Frontière : Possibilités : Belgique - France

Message  velo-ravel.net le Jeu 21 Jan 2016 - 14:40

Quelles sont les possibilités pour aller en train normal, je ne parle pas du Thalys, de Belgique en France.

On parle toujours d'Europe, et de favoriser les relations entre zones frontalières, mais Quid du train.

Si je ne me trompe je ne vois que deux possibilités entre la France et la Belgique.

Mouscron - Lille et Tournai - Lille.

Carte du réseau Belge http://www.belgianrail.be/fr/service-clientele/outils-voyage/~/media/980C1DF6F81B43209AEB0EF42776F1FD.ashx

Cette carte semble renseignez des trains entre Mons et la France mais je ne vois pas lesquels
A ma connaissance il n'y a plus de trains entre Charleroi et Maubeuge non plus.

Ces cartes semblent plus explicites,

Carte des relations ferroviaires (semaine)
http://www.belgianrail.be/fr/service-clientele/outils-voyage/~/media/7BA30FC8079D4602A3929319E6BA6B83.ashx

Carte des relations ferroviaires (Week-end)
http://www.belgianrail.be/fr/service-clientele/outils-voyage/~/media/EEE89DE170F0446084E557FF67278867.ashx


Cartes des destinations France (TGV et intercités)
http://www.voyages-sncf.com/ext/editorial/guide-voyageur/carte-destinations.pdf

Mais cette carte ne me semble pas reprendre les TER.
Carte du Nord-Pas-de-Calais
[url=http://cdn.ter.sncf.com/medias/PDF/nord_pas_de_calais/Carte r%C3%A9seau - mars 2015_tcm64-18038_tcm64-58392.pdf]http://cdn.ter.sncf.com/medias/PDF/nord_pas_de_calais/Carte%20r%C3%A9seau%20-%20mars%202015_tcm64-18038_tcm64-58392.pdf[/url]

Ici l'on mentionne encore la ligne Maubeuge - Charleroi, mais je ne retrouve pas de train.


La carte des Ter Champagnes-Ardennes, devrait se trouver ici mais on n'a pas les droits.
http://www.ter.sncf.com/champagne-ardenne/gares/carte-reseau-ter-champagne-ardenne

bon il y a celle-ci
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/5/59/TER_Champagne-Ardenne%2C_carte_du_r%C3%A9seau.png

Et pour être complet la carte du réseau complet de France.
http://www.sncf-reseau.fr/fr/projets-chantiers-ferroviaires/cartes/carte-interactive-reseau-ferre-francais

Donc si mon raisonnement est bon le seul passage c'est pas Mouscron et Tournai (Froyennes) ?
avatar
velo-ravel.net

Messages : 5979
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Mons (Ghlin)

http://www.velo-ravel.net

Revenir en haut Aller en bas

Quevy - Maubeuge

Message  velo-ravel.net le Jeu 21 Jan 2016 - 17:31

Gare de Quévy vers Gare de Maubeuge 10,4 km 36 min
avatar
velo-ravel.net

Messages : 5979
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Mons (Ghlin)

http://www.velo-ravel.net

Revenir en haut Aller en bas

Dinant - Givet (ou Anseremme ou Gendron-Celles)

Message  velo-ravel.net le Jeu 21 Jan 2016 - 17:35

Dinant-Givert                19.3 km  1h11  up 164 m down 164 m
Ou Anseremme - Givet    19.5 km  1h15  up 238 m down 242 m
ou Gendron-Celles Givet  17.9 km  1h09  up 210 m down 225 m
avatar
velo-ravel.net

Messages : 5979
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Mons (Ghlin)

http://www.velo-ravel.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trains : Passage Frontière : Possibilités : Belgique - France

Message  joverwimp le Sam 23 Jan 2016 - 17:06

[quote="velo-ravel.net"]Quelles sont les possibilités pour aller en train normal, je ne parle pas du Thalys, de Belgique en France.

Il y a aussi la liaison Kortrijk-Lille.

Il y avait les liaisons Erquelinnes-Jeumont (exploitée par SNCB) et Mons-Maubeuge (exploitée par SNCF). Suite au succes fort limité, ces liaisons ont été supprimées pour les voyageurs, mais pas pour les marchandises.
La gare d'Erquelinnes se trouve à 2 km de celle de Jeumont, et à 500 m de la Sambre (RAVeL3).
C'est mon point de départ habituel pour suivre la Sambre vers Maubeuge, Aulnoye et même Landrecies, avec retour en train SNCF vers Jeumont. (www.ter.sncf.com/nord-pas-de-calais). Suite aux travaux à cette ligne jusqu'au printemps, la plupart des trains sont remplacés par des bus. Qui prennent aussi des vélos, gratuitement.
C'est mon point de départ aussi pour le trajet Eurovelo3 Maubeuge-Fourmies, retour avec le bus express 402E (avec place gratuite pour vélos dans la soute), et bien d'autres combinaisons:
www.routeyou.com/nl-be/route/view/2495677/fietsroute/maubeuge-solre-erquelinnes
www.routeyou.com/nl-be/route/view/4149106/fietsroute/thuin-beaumont-maubeuge-erquelinnes


La liaison De Panne-Dunquerque n'existe plus, mais peut se faire en vélo, partiellement sur l'ancienne assiette.
avatar
joverwimp

Messages : 1856
Date d'inscription : 18/07/2009
Age : 73
Localisation : Asse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trains : Passage Frontière : Possibilités : Belgique - France

Message  joverwimp le Sam 23 Jan 2016 - 17:09

velo-ravel.net a écrit:Dinant-Givert                19.3 km  1h11  up 164 m down 164 m
Ou Anseremme - Givet    19.5 km  1h15  up 238 m down 242 m
ou Gendron-Celles Givet  17.9 km  1h09  up 210 m down 225 m

Je le fais parfois en bus (ligne TEC 154a, l'arrêt "Pont" se trouvant sur la voie verte Trans-Ardennes). Il est vrai qu'il faut un vélo pliable.
avatar
joverwimp

Messages : 1856
Date d'inscription : 18/07/2009
Age : 73
Localisation : Asse

Revenir en haut Aller en bas

Mons - Valenciennes

Message  velo-ravel.net le Ven 29 Sep 2017 - 10:20

http://www.dhnet.be/regions/mons-centre/promesse-ferme-du-ministre-di-antonio-pour-la-reouverture-de-la-ligne-mons-valenciennes-59c95b92cd70461d2646ad3f


Promesse ferme du ministre Di Antonio pour la réouverture de la ligne Mons-Valenciennes
Exclusif : La liaison ferroviaire Mons-Valenciennes reçoit le soutien de la Wallonie
Certains n’y croyaient plus mais beaucoup l’espéraient encore. C’est un peu comme cela que l’on peut résumer la genèse de la saga ferroviaire, frappée de multiples rebondissements depuis près de 25 ans ! Il s’agit ici de 800 mètres de voie ferrée (côté belge) qui permettraient le transport fret entre la Belgique et la France. La bonne nouvelle sort du chapeau du ministre wallon de la Mobilité, également bourgmestre en titre de Dour, Carlo Di Antonio (CDH). La ligne 97 qui relie Mons à Valenciennes est enfin sur les rails.

Le ministre wallon, Carlo Di Antonio (CDH) nous l’a confirmé. "S’il n’y a pas assez de l’enveloppe fédérale de 53 millions d’euros pour la ligne 97, je financerai les travaux de réouverture de cette ligne ferroviaire avec d’autres budgets de mobilité de la Wallonie !" affirme-t-il.

Ces travaux sont inscrits au budget et devraient être retenus dans l’enveloppe réservée par le Fédéral au financement des projets reconnus comme prioritaires par la Région wallonne dans le cadre du refinancement du RER. "C’est la demande très claire que nous avons formulée. Mais si, pour je ne sais quelle raison, le budget fédéral n’était pas suffisant, nous mettons aussi une garantie de prise en charge par la Wallonie. Cela devrait rassurer la France."

Les discussions avec le Fédéral doivent se finaliser dans les prochaines semaines. "Je ferai tout pour que ce dossier soit bien retenu, en totalité ou en partie sur cette enveloppe, au besoin en complétant le montant finalement retenu par un cofinancement wallon." Pour la Belgique et ses 800 mètres de voie ferrée, le budget s’élève à près de 2,3 millions d’euros. C ôté français, il est acté à hauteur de 15 millions d’euros pour 13 kilomètres. Cette réouverture améliorerait considérablement le transport de marchandises pour les entreprises françaises, celles du cœur du Hainaut et même du port d’Anvers qui soutient cette réouverture.

Reste que cela fait des lustres que le sujet est sur la table et beaucoup de promesses ont déjà été faites… "C’est la première fois dans l’histoire de cette saga qu’il y a une vraie certitude pour l’avenir de cette ligne ferroviaire", ajoute encore le ministre, précisant que la Wallonie soutient "avec force" la réouverture de cette liaison franco-belge. Enfin, l’administration wallonne, à savoir la cellule ferroviaire, a reçu des instructions pour en informer le groupe de travail multidisciplinaire franco-belge, en charge de la préparation technique de ce dossier.

Tichon Caroline
avatar
velo-ravel.net

Messages : 5979
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Mons (Ghlin)

http://www.velo-ravel.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trains : Passage Frontière : Possibilités : Belgique - France

Message  joverwimp le Ven 29 Sep 2017 - 17:26

Aménager 800 m entre Quiévrain et la frontière, ce n'est pas trop onéreux. Mais que pense la France des 13 km de la frontière à Valenciennes ?
Sera-t-il électrifié ?
Y a-t-il un potentiel pour un trafic marchandises, avec la ligne active Mons-Quevy-Maubeuge toute proche ?
avatar
joverwimp

Messages : 1856
Date d'inscription : 18/07/2009
Age : 73
Localisation : Asse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trains : Passage Frontière : Possibilités : Belgique - France

Message  velo-ravel.net le Sam 30 Sep 2017 - 20:33

joverwimp a écrit: Mais que pense la France des 13 km de la frontière à Valenciennes ?

Article du 30/07/2017
http://www.lavoixdunord.fr/198724/article/2017-07-30/eclaircie-pour-la-reouverture-de-la-liaison-ferroviaire-vers-quievrain-et-mons


Éclaircie pour la réouverture de la liaison ferroviaire vers Quiévrain et Mons
C’est un de ces dossiers qui traînent depuis des années, malgré son enjeu économique et environnemental certain. Mi-juillet, de bonnes nouvelles sont parvenues de Belgique, en faveur de la réouverture de la jonction ferroviaire entre Quiévrain et Valenciennes.

Cette ligne Valenciennes-Mons, ça serait une voie non électrifiée à 40 km/h de Valenciennes à Quiévrain soit 13 km en France et 1,6 km en Belgique. « La SNCF et Réseau ferré de France (RFF) ont d’ores et déjà donné leur accord », écrivions-nous en février 2016. L’enjeu : développer le fret entre la France et la Belgique.

Si côté français, les feux semblaient au vert, outre Quiévrain, les réponses des autorités se faisaient attendre. Elles ont réagi il y a quelques semaines. Le 12 juillet, avons-nous appris via l’Agence Belga, le ministre belge de la Mobilité François Bellot s’est montré favorable au financement par le fédéral du projet de réouverture de la ligne transfrontalière entre Quiévrain et Valenciennes à hauteur de 25 %.

Actuellement, la gare de Quiévrain fait figure de cul-de-sac
La liaison n’est plus assurée depuis 1992 et la gare de Quiévrain, depuis lors, est réduite à un rôle de cul-de-sac, au terme de la ligne 97 venant de Mons.

« Le ministre Bellot m’a donné, pour la première fois, une réponse qui pourrait laisser espérer une issue positive », a indiqué le député-bourgmestre de Hensies Éric Thiébaut. « Il a déclaré qu’il était favorable au financement du projet par le fédéral à raison de 25 % dans le cadre de l’enveloppe Région Wallonne dégagée dans le cadre du milliard vertueux, à l’instar de ce qui se fait pour un autre projet transfrontalier similaire. »

2,3 millions nécessaires, côté belge
Contactées par l’Agence Belga, les instances de l’intercommunale IDEA ont, de leur côté, évoqué plusieurs pistes de cofinancements pour atteindre les 2,3 millions d’euros nécessaires à la réhabilitation de la ligne côté belge, soit 1 600 mètres de voie. « Nous n’entrons en principe pas dans le cadre pour des financements européens et nous devons donc chercher d’autres financements alternatifs et complémentaires », a indiqué la porte-parole de l’IDEA. « Ces pistes sont celles de la Région Wallonne et du secteur privé, qui est très intéressé par la réouverture internationale pour le fret. »


Dernière édition par velo-ravel.net le Mar 10 Avr 2018 - 10:21, édité 1 fois
avatar
velo-ravel.net

Messages : 5979
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Mons (Ghlin)

http://www.velo-ravel.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trains : Passage Frontière : Possibilités : Belgique - France

Message  joverwimp le Mer 4 Oct 2017 - 11:40

velo-ravel.net a écrit:
joverwimp a écrit: Mais que pense la France des 13 km de la frontière à Valenciennes ?

Article du 30/07/2017
http://www.lavoixdunord.fr/198724/article/2017-07-30/eclaircie-pour-la-reouverture-de-la-liaison-ferroviaire-vers-quievrain-et-mons

Pour rappel: il y a quelques années la SNCF exploitait la liaison Mons-Maubeuge. Vu le succes fort limité elle a été supprimé, comme la liaison Erquelinnes-Jeumont de la SNCB
avatar
joverwimp

Messages : 1856
Date d'inscription : 18/07/2009
Age : 73
Localisation : Asse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trains : Passage Frontière : Possibilités : Belgique - France

Message  velo-ravel.net le Ven 6 Oct 2017 - 18:07

joverwimp a écrit: Erquelinnes-Jeumont de la SNCB

Les gens de Maubeuge qui partent en vacances via Charleroi airport, prennent le bus jusqu'à la Frontière et comme la gare d'Erquelinnes se trouve qu'à 200 mètres de la frontière.

Ben oui que fait l'Europe, ou que vont les élus.  Il y a des subsides a prendre pour tout ceux qui développe des projets inter-régionaux entre deux pays.
avatar
velo-ravel.net

Messages : 5979
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Mons (Ghlin)

http://www.velo-ravel.net

Revenir en haut Aller en bas

une liaison Mons Paris sans le Thalys

Message  velo-ravel.net le Mar 10 Avr 2018 - 10:16

http://www.laprovince.be/216284/article/2018-04-09/une-liaison-mons-paris-sans-le-thalys


Une ligne de train Mons-Paris dès la fin 2018?

Alors que le Thalys wallon est toujours à l’arrêt (définitivement ?), le ministre de la Mobilité, François Bellot, travaille sur un double projet de lignes transfrontalières vers Paris, au départ respectivement de Namur et de Mons, par le moyen de trains classiques. Une solution plus lente, mais moins onéreuse pour les clients. La ligne Mons-Paris pourrait être fonctionnelle fin 2018 ou début 2019.

Depuis l’arrêt des Thalys sur la dorsale wallonne, en 2015, il n’existe plus de ligne transfrontalière directe entre Namur et Paris, pas plus qu’entre Mons et Paris. Pour rallier la capitale française, il faut prendre le Thalys à Bruxelles ou se débrouiller avec les trains français. Mais François Bellot (MR) tient à rétablir le contact. La solution qu’il envisage est une double ligne : d’un côté au départ de Namur, via Charleroi et Maubeuge, de l’autre au départ de Mons (par la ligne 96) avec un arrêt à Aulnoye-Aymeries (à côté de Maubeuge).

En ce qui concerne Mons-Paris, « i l faut encore déterminer où le train s’arrêtera en France et sa cadence exacte. Pour l’instant, deux allers-retours par jour sont envisagés », explique Mélisa Blot, porte-parole du ministre Bellot. Pour l’heure, le cabinet est en attente des rapports techniques de la SNCB. Parmi les problèmes à résoudre, il y a l’homologation des trains français en Belgique et vice-versa. Pour éviter de perdre du temps avec la procédure, la liaison serait lancée en deux temps. Fin 2018 ou début 2019, les passagers devraient prendre une correspondance à Aulnoye-Aymeries et embarquer dans un train français. Ensuite, vers le printemps 2019, un seul train serait nécessaire.

Moins cher mais plus lent
Pour Mélisa Blot « cette solution serait moins chère et plus flexible que le TGV pour les voyageurs. Le prix ne dépasserait pas 60 % du tarif Thalys. La liaison serait très utile pour les travailleurs mais aussi pour les étudiants ». Revers de la médaille, le trajet serait sensiblement plus long. Sa durée exacte ? Le cabinet ne souhaite pas s’avancer aujourd’hui : « elle dépendra grandement des arrêts, de la correspondance et des heures de circulation. »

Selon Mme Blot, la France serait également demandeuse de ces nouvelles liaisons. La ligne vers Namur permettrait notamment aux Français de rejoindre plus facilement l’aéroport de Charleroi. Des discussions sont en cours avec Xavier Bertrand, président de la région Hauts-de-France.

Cette solution enterre-t-elle le Thalys de la dorsale wallonne ? « Pour l’instant, on n’envisage pas de le réintroduire », commente Mélisa Blot.

À ce stade, les autorités montoises n’ont pas été contactées, mais que pensent-elles de cette liaison ? « En tant qu’échevin, je me réjouis que le ministre Bellot apporte une solution », répond Nicolas Martin, échevin de l’urbanisme et du développement économique (PS). « Mais je regrette que pendant quatre ans, on ait coupé Mons d’une liaison ferroviaire avec Paris. » Une liaison qui, rappelle-t-il, existait depuis 1846 ! « Tout ce qui peut être fait pour réparer cette erreur est bon, mais je continue à déplorer le fait que le gouvernement Michel ait supprimé le Thalys en 2015, car il fonctionnait bien et permettait de desservir les grandes villes wallonnes, avec un taux d’occupation qui frôlait les 60 %.
avatar
velo-ravel.net

Messages : 5979
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Mons (Ghlin)

http://www.velo-ravel.net

Revenir en haut Aller en bas

Vers un retour des trains transfrontaliers entre la France et la Wallonie

Message  velo-ravel.net le Jeu 12 Avr 2018 - 14:12

http://www.lavoixdunord.fr/353536/article/2018-04-07/vers-un-retour-des-trains-transfrontaliers-entre-la-france-et-la-wallonie


Et si depuis Maubeuge, on pouvait rejoindre l’aéroport de Charleroi ? Si jusqu’ici, il fallait courir jusqu’à Erquelinnes ou Quévy pour rayonner en train sur la Belgique, il pourrait en être autrement d’ici la fin de l’année 2018. En effet, sous l’impulsion du ministre des transports belge François Bellot, des lignes pourraient à nouveau relier la France à la Wallonie. «  Il existe une volonté wallonne de relancer des lignes transfrontalières et désenclaver le territoire, explique Mélisa Blot, porte-parole de François Bellot. On a pris contact avec la ministre française Elisabeth Borne et Xavier Bertrand pour voir ce que l’on pouvait faire.  »

Après plusieurs réunions, voici ce qui pourrait se dessiner : une ligne entre Mons et Paris, qui passerait par Aulnoye-Aymeries, et une autre entre Namur, qui passerait par Charleroi et Maubeuge, vers Paris. «  Il y a une demande qui existe de notre côté, reprend Mélisa Blot. Elles pourront servir aux travailleurs. Mais aussi aux étudiants français, qui sont nombreux à étudier dans les universités belges, ou encore à ceux qui veulent rejoindre l’aéroport de Charleroi. Elles seront plus longues que les liaisons classiques, mais moins chères. On sort du cadre business et loisirs.  » Pour le moment, il serait question de deux allers-retours par jour. En février, le ministre Bellot annonçait que le prix ne dépasserait pas 60 % d’un billet Thalys, soit 48 €.

« C’est une bonne nouvelle pour Maubeuge »

Si dans un premier temps, ces deux liaisons doivent se faire avec des changements respectivement à Aulnoye et Maubeuge, la Belgique espère pouvoir les rendre directes vers Paris. Dans l’autre sens, les Français pourraient rejoindre Bruxelles, grâce à un changement à Namur. Si plusieurs études ont été réalisées, toutes les institutions attendent de voir quel sera l’intérêt pour ces deux lignes avant de valider les liaisons directes. De son côté, la SNCB attend notamment une homologation de la SNCF pour circuler sur le réseau français. La Belgique doit encore mettre aux normes certaines voies, mais tout devrait être prêt pour la fin de l’année. D’un point de vue technique, pour le moment, seuls les trains belges peuvent circuler sur les deux territoires.

Côté français, on se réjouit de cette nouvelle. «  C’est une bonne nouvelle pour Maubeuge, souligne Franck Dhersin, vice-président régional chargé des transports. Lorsque je suis arrivé à mon poste, Arnaud Decagny m’a tout de suite parlé de ce projet. Pour l’instant, on n’en sait pas plus sur le nombre de trains, et les horaires. On devrait y voir plus clair en septembre.  » La Région va récupérer la gestion des trains d’équilibre du territoire, anciens Intercités, qui assureront les liaisons depuis Maubeuge et Aulnoye jusqu’à Paris.
avatar
velo-ravel.net

Messages : 5979
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Mons (Ghlin)

http://www.velo-ravel.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trains : Passage Frontière : Possibilités : Belgique - France

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum