RAVeL L161 Bruxelles-Ottignies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

RAVeL L161 Bruxelles-Ottignies

Message  joverwimp le Ven 15 Juil 2016 - 7:52

Les chantiers RER du Brabant wallon sont à l'arrêt pour huit ans au moins. Les voiries de service asphaltées, au tracé plat et direct, sont actuellement inutilisées... alors qu'elles pourraient être converties à peu de frais en liaisons cyclables rapides (RER vélo), sur le modèle de ce qui existe en Flandre.
En attendant la mise en service du RER, le GRACQ propose des travaux légers pour sécuriser les voies le long des lignes 124 et 161 (clôture de séparation) afin d'y autoriser les déplacements à vélo.  
Soutenez notre proposition en signant la pétition en ligne à destination des responsables politiques : un petit geste très utile qui ne vous prendra qu'une minute!  


www.gracq.org/petitionRER
avatar
joverwimp

Messages : 1566
Date d'inscription : 18/07/2009
Age : 73
Localisation : Asse

Revenir en haut Aller en bas

Re: RAVeL L161 Bruxelles-Ottignies

Message  velo-ravel.net le Ven 15 Juil 2016 - 9:51

joverwimp a écrit:

www.gracq.org/petitionRER


Les chantiers du RER sont à l’arrêt pour plusieurs années en Brabant wallon. En attendant la reprise des travaux, pourquoi ne pas profiter de ces infrastructures inutilisées pour mettre en œuvre, et à faible coût, un "RER vélo" ? Soutiens la proposition du GRACQ, signe la pétition !

La proposition



Le relief et les budgets limités de la Province du Brabant wallon ne permettent pas de tracer une voie cyclable séparée à partir de zéro. Alors que les chantiers RER sont aujourd'hui à l'arrêt pour huit ans au moins, les voiries de service asphaltées pourraient constituer, dès aujourd'hui, une formidable opportunité pour la mise en œuvre d'un "RER vélo" brabançon, moyennant la sécurisation de ces voies à faible coût.
Cette proposition se justifie d’autant plus que les deux autres régions du pays se sont lancées dans des projets de liaisons cyclables rapides et sûres :

  • 2400 km de fietssnelwegen en Flandre, dont une partie suit le tracé direct et plat des voies ferrées,
  • le réseau RER vélo reliant Bruxelles et sa périphérie, dont la liaison actuelle la plus emblématique est celle qui mène de Leuven à Bruxelles, en partie réalisée le long de la nouvelle ligne TGV. Elle enregistre plus de 700 cyclistes par jour sur certains tronçons, alors même que la future passerelle cycliste au-dessus du ring n’est pas encore construite.

Cette même logique de voies cyclables rapides est à l’œuvre aux Pays-Bas, en Allemagne, au Danemark ou encore en Norvège.

En Brabant wallon, les lignes RER 124 et 161, qui mènent en droite ligne d’Ottignies et de Nivelles à Bruxelles, sont au cœur d’un couloir où la densité de population et le nombre de cyclistes potentiels sont suffisants pour justifier une liaison cyclable de haute qualité, et offrir ainsi une alternative à la voiture.
► En conséquence, je demande que des travaux légers soient entrepris pour sécuriser les voies le long des lignes 124 et 161 (clôture de séparation), afin d’autoriser les citoyens à s’y déplacer à pied et à vélo en attendant la mise en service du RER. 

Les destinataires de la pétition




  • M. Bellot, ministre fédéral de la mobilité
  • M. Prévot et M. Di Antonio, ministres wallons du Transport et de la Mobilité
  • M. Bastin, député provincial du Brabant wallon chargé de la mobilité
  • Bourgmestres et échevins de la mobilité des communes limitrophes du RER

avatar
velo-ravel.net

Messages : 5391
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Mons (Ghlin)

http://www.velo-ravel.net

Revenir en haut Aller en bas

Circuler à vélo le long du RER? Infrabel menace un blogueur et le Gracq d'actions en justice

Message  velo-ravel.net le Ven 15 Juil 2016 - 9:53

http://www.rtbf.be/info/societe/detail_circuler-a-velo-le-long-du-rer-infrabel-menace-un-blogueur?id=9345866

http://www.rtbf.be/auvio/detail_l-auteur-du-blog-encourageant-le-ver-poursuivi-par-infrabel?id=2125130






On le sait, le chantier du RER entre Ottignies et Bruxelles est à l'arrêt et des cyclistes ont découvert que les futures voies ferroviaires ont pour l'instant l'apparence du belle route goudronnée de près de 16 km longeant les voies actuelles, dans l'attente de la pose des rails... Ce tronçon du RER serait prêt au plus tôt en 2024, sauf retard supplémentaire.

Un rêve pour des cyclistes quotidiens qui ont commencé à employer cette route. Le Gracq, l'association des cyclistes quotidiens, a relaté l'expérience d'un cycliste dans une vidéo et un article qui montre l'état de cette infrastructure inutilisée pour demander aux autorités publiques et à Infrabel d’aménager ces voiries temporaires afin que l’on puisse y circuler en toute légalité et sécurité. 
Pour sa part, Lionel Dricot, un cycliste blogueur du Brabant wallon, l'a empruntée et il la décrit aussi sur son blog : "Une véritable route goudronnée, lisse, plate, sans aucune côte et sans aucun trafic". Il précise : "Cette route en parfait état ne s’approche jamais à moins de trois mètres des voies de chemin de fer et en est toujours séparée par une bordure et un écran minimal de végétation. Nous l’avons baptisé le VER, Vélo Express Régional".

Poursuites pénales
Seulement voilà, cette promotion d'une piste cyclable qui n'en est pas une ne plaît pas à Infrabel. Son bureau d'avocats, Uyttendaele-Gérard-Kennes, a écrit au blogueur pour lui demander de retirer son post en le menaçant de poursuites pénales.
Les arguments du gestionnaire du réseau ferroviaire sont connus, nous les avons relayés dansnotre article sur un autre cycliste qui empruntait cette voie : l'utilisation de ce site est dangereux et il ne faut pas inciter à en faire usage. Infrabel rappelle l'interdiction d'accès au domaine ferroviaire à quiconque ne fait pas partie de l'entreprise, interdiction sanctionnée par un règlement de police, une loi donc, que personne n'est censé ignorer, par des amendes allant jusqu'à 1200 euros et des peines de prison allant jusqu'à 14 jours.
Infrabel n'a pour l'instant pas décidé de lancer d'action mais exige le retrait des articles postés à ce sujet, et ceci tant au blogueur qu'au Gracq.
Pour le blogueur Lionel Dricot, cette demande est "clairement, complètement injustifiée. J'estime que je suis dans mon droit, dit-il. Je suis ouvert au dialogue, j'offre un droit de réponse, comme par exemple ajouter un avertissement ou clarifier le post si nécessaire mais par principe, je refuse de supprimer une information telle que celle-là".

Effet Streisand
Il rappelle aussi qu'avant de rouler le long des voies, sur le chantier à l'arrêt du RER il a pris ses précautions "dont celle de partir à 5h du matin, de rouler un jour de grève générale et de rédiger, avant notre départ, une charte nous engageant à ne pas nous mettre en danger et à faire demi-tour au moindre doute".
Lionel Dricot précise aussi que son billet indique que c'est illégal de rouler à cet endroit et que même s'il était condamné le billet restera en ligne, soulignant que le retrait de post ou de vidéos qui se sont déjà propagées sur les réseaux et dont les médias comme la RTBF se sont fait l'écho est contre-productif, c'est l'effet Streisand. Il conclut : "On n'a fait que mettre en lumière une pratique courante. Le but de notre action était symbolique.​ ​​​​​​"
Il répond donc aux avocats d'Infrabel que le billet "est parfaitement légal, même s’il décrit une action illégale, et précise que rouler à vélo sur le chantier du RER est illégal. À ma connaissance, vous n’avez aucun droit d’exiger le retrait de ce billet". Il qualifie cette demande "d'intimidation et d'atteinte la liberté d'opinion et d'expression".

Aménagements légers
De son côté le Gracq doit encore se concerter sur la réponse à donner au courrier des avocats d'Infrabel et veut apaiser les choses.
Luc Goffinet du Gracq explique que l'association demande des travaux d'aménagement légers et n'incite pas à circuler maintenant sur le chantier : la vidéo insérée sur le site du Gracq ne fait qu'illustrer cette demande.
avatar
velo-ravel.net

Messages : 5391
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Mons (Ghlin)

http://www.velo-ravel.net

Revenir en haut Aller en bas

Reliez Ottignies et Bruxelles en vélo grâce au VER

Message  velo-ravel.net le Ven 15 Juil 2016 - 10:11

https://ploum.net/reliez-ottignies-et-bruxelles-en-velo-grace-au-ver/



[size=52][size=64]Reliez Ottignies et Bruxelles en vélo grâce au VER[/size][/size]
Une piste cyclable parfaitement sécurisée et sur site propre pour relier Ottignies à Bruxelles en seulement 16km ? Le tout entièrement financé par l’argent du contribuable ?
Un rêve ?
En fait, c’est déjà une réalité que vous avez déjà financé à hauteur de plusieurs milliards d’euros.
Seul petit problème à régler : les contribuables qui ont financé cette merveille sont interdits d’accès.
Car cette merveilleuse piste cyclable, c’est le tracé du futur RER. Un chantier qui a déjà englouti des milliards d’euros d’argent public pour un résultat qui serait, au mieux, utilisable en 2024. Mais les prévisions les plus réalistes tablent pour une arrivée du RER aux alentours de 2030. Si jamais il est finalement terminé et n’est pas déjà périmé avant même sa mise en service.
De Ottignies à Bruxelles (gare de Boitsfort), il existe donc une véritable route goudronnée, lisse, plate, sans aucune côte et sans aucun trafic. Cette route en parfait état ne s’approche jamais à moins de trois mètres des voies de chemin de fer et en est toujours séparé par une bordure et un écran minimal de végétation. Nous l’avons baptisé le VER, Vélo Express Régional.


Cliquez pour voir l’animation

L’association cycliste Gracq a très récemment annoncé que certains de ses membres utilisaient certains tronçons du VER. La réaction d’Infrabel, gestionnaire des voies, ne s’est pas fait attendre : l’accès à cette route est strictement interdit voire serait dangereux.
Cette route en parfait état devrait donc rester inutilisée et se dégrader inutilement pendant au minimum une décennie.
C’est pour en avoir le cœur net que cinq cyclistes ont décidé de relier Ottignies à Boitsfort en vélo, un jour de grève générale : Stéphane, Nils, Natacha, Yves et votre serviteur.

Preuve que l’idée est dans l’air du temps : nous préparions notre action alors qu’aucun de nous n’était au courant de l’action très similaire du Gracq.
Le résultat est sans appel : seul le tronçon entre les gares de Genval et La Hulpe (2km) n’est pas encore aménagé. Le passage est strictement impossible sans s’approcher dangereusement des voies ou en les traversant (l’aménagement étant fait de l’autre côté des voies). Il est donc impératif de quitter le VER avant la gare de Genval et de le reprendre à la gare de La Hulpe, impliquant un détour de 15 minutes.
Le reste du trajet se fait de manière entièrement sécurisée sur une route large et dégagée. Deux passages d’une centaine de mètres sont en sable et en terre mais restent praticables en VTT, le premier à Profondsart et le second dans la gare de Boitsfort même.


Passage boueux à Profondsart

Au total ? Un VER d’un peu plus de 16km sur un terrain absolument plat. Pour un cycliste entraîné, ce trajet est réalisable en une demi-heure. Et pour ceux qui préfèrent prendre le temps et admirer le cadre très agréable, 45 à 50 minutes semble un grand maximum. Tant que la jonction Genval vers La Hulpe n’est pas finalisée, une petite heure semble un temps raisonnable, même pour un cycliste néophyte.


Une partie du trajet est même couverte

Autre obstacle imprévu : une étendue de verre brisé dans la gare de Rixensart qui déchirera le pneu de votre serviteur, le forçant à faire demi-tour tandis que les quatre autres continuaient vers Boitsfort.
Mais rien de mieux pour vous convaincre qu’une petite vidéo (d’où il ne manque que les derniers kilomètres).
Alors, est-ce dangereux ?
Oui, clairement. Le fait de devoir faire un détour entre Genval et La Hulpe nécessitant de passer par des rues ouvertes au trafic automobile et sans pistes cyclables est certainement la partie la plus dangereuse du trajet. Un danger que les cyclistes vivent au quotidien mais qui pourrait désormais être évité grâce au VER.
En dehors du tronçon Genval/La Hulpe, les trains restant toujours à une bonne distance ne peuvent en aucun cas représenter le moindre danger.
Est-ce légal ?
Non. Bien qu’il n’y ait ni dégâts matériel, ni victimes, cette action que nous avons entreprise est illégale.
Cette illégalité est-elle justifiable ?
Suite à l’action du Gracq, la réaction d’Infrabel ne s’est pas fait attendre : des bacs de ciment ont été volontairement placés pour bloquer l’accès aux cyclistes. Cette réaction vous semble-t-elle responsable et utile ?


Infrabel ne supporte pas la concurrence intolérable du vélo

Le pouvoir politique qui lutte pour la mobilité, la réduction des polluants peut-il légitimement décider que les cyclistes n’ont pas le droit d’être protégés et ne doivent en aucun cas bénéficier du VER ?
Ces politiciens ne seront-ils pas moralement responsables si un cycliste se fait renverser par une voiture car il a décidé de respecter l’interdiction d’utiliser le VER et roule au milieu de routes pensées pour l’automobile ?
Un état démocratique qui a financé le VER avec l’argent du contribuable a-t-il le droit d’interdir ces mêmes contribuables de l’utiliser ?
Ne devrait-on pas au contraire finaliser au plus vite la jonction Genval/La Hulpe et inaugurer une formidable voie verte sur laquelle pourrait naître une véritable économie de proximité : buvette pour cyclistes assoiffés, ateliers de réparation, salles de réunions et espaces de travail.
La créativité est sans limite. Il ne reste plus qu’à finaliser l’effort accompli.
Mesdames et Messieurs les politiciens, vous avez aujourd’hui l’opportunité de transformer le plus grand des travaux inutiles belges, véritable gabegie d’argent public (le RER) en un formidable investissement écologique et économique, le VER.
Mesdames et messieurs les politiciens, il suffit d’une impulsion pour finaliser le VER. La balle est dans votre camp !
 
Photo de couverture : départ du VER depuis le pont de Jassans à Ottignies. Photos et vidéos par Stéphane Vandeneede et moi-même.
Merci d'avoir pris le temps de lire ce [size=16]billet librement payant. Prenez la liberté de me soutenir avec quelques milliBitcoins: 12uAH27PhWepyzZ8kzY9rMAZzwpfsWSxXt, une poignée d'euros, en me suivant sur TipeeeTwitterGoogle+ et Facebook ![/size]
Ce texte est publié par [size=16]Lionel Dricot sous la licence CC-By BE.[/size]
avatar
velo-ravel.net

Messages : 5391
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Mons (Ghlin)

http://www.velo-ravel.net

Revenir en haut Aller en bas

La video du blog

Message  velo-ravel.net le Ven 15 Juil 2016 - 10:13

avatar
velo-ravel.net

Messages : 5391
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Mons (Ghlin)

http://www.velo-ravel.net

Revenir en haut Aller en bas

Une IMMENSE "piste cyclable" au cœur d'un conflit entre navetteurs et Infrabel: "Il est interdit d'y circuler" (vidéo)

Message  velo-ravel.net le Lun 18 Juil 2016 - 10:02

http://www.rtl.be/info/belgique/societe/une-immense-piste-cyclable-au-coeur-d-un-conflit-entre-navetteurs-et-infrabel-il-est-interdit-d-y-circuler-video--832738.aspx
avatar
velo-ravel.net

Messages : 5391
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Mons (Ghlin)

http://www.velo-ravel.net

Revenir en haut Aller en bas

Question!

Message  eeuwige reiziger le Lun 18 Juil 2016 - 14:44



Infrabel ne supporte pas la concurrence intolérable du vélo


"Gouverner, c'est prévoir", disait jadis un homme politique.  Alors, je me pose la question pourquoi les différents responsables ou les hommes politiques locaux concernés n'ont jamais pensé, lors du développement du projet, à la construction d'une piste cyclable.

Maintement, il s'agit de "vijgen na Pasen", comme on dit en Flandre. Ou: "de la moutarde après dîner".

eeuwige reiziger

Messages : 2254
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 46
Localisation : Ruiselede

http://www.ligfietser.be

Revenir en haut Aller en bas

réponse

Message  joverwimp le Lun 18 Juil 2016 - 18:30

Infrabel construit des voies de chemin de fer, pas des pistes cyclables.
C'est au gouvernement d'ordonner une structure supplémentaire (piste cyclable).
Mais
- cela a un coût non négligeable, surtout en terrain vallonné comme entre Bxl-Ottignies
- le gouvernement est composé ici de 5 parties, ce qui ne facilite pas les choses: la Région Bruxelloise, La Flandre, la Wallonie, le Brabant Flamand et le Brabant Wallon.
Pour le trajet Louvain-Bxl ('hst-route') le seul acteur était la province du Brabant Flamand. Rien n'a été réalise côté Bruxellois.
avatar
joverwimp

Messages : 1566
Date d'inscription : 18/07/2009
Age : 73
Localisation : Asse

Revenir en haut Aller en bas

Accueil Régions Bruxelles Brabant wallon » Namur Liège Charleroi Mons Tournai Mouscron Centre Sambre-Meuse Huy-Waremme Verviers Luxembourg Actualité Mon Actu Foot Sports Fun Culture Pratique Journal Brabant wallonAccueilActualitéSportsNécrologiesAgendaEmp

Message  velo-ravel.net le Dim 24 Juil 2016 - 18:43

http://www.lacapitale.be/1620705/article/2016-07-11/une-piste-cyclable-sur-le-chantier-du-rer-entre-ottignies-et-bruxelles-le-depute

avatar
velo-ravel.net

Messages : 5391
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Mons (Ghlin)

http://www.velo-ravel.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: RAVeL L161 Bruxelles-Ottignies

Message  eeuwige reiziger le Lun 25 Juil 2016 - 12:17

Nous aimerions faire comme en Flandre, aménager des zones pour les cyclistes le long des autoroutes.

Autoroute? On parle bien d'une autostrade? Sauf erreur de ma part, je n'ai aucune connaissance d'un tel projet.

eeuwige reiziger

Messages : 2254
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 46
Localisation : Ruiselede

http://www.ligfietser.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: RAVeL L161 Bruxelles-Ottignies

Message  joverwimp le Mer 27 Juil 2016 - 9:06

"en Flandre ils mettent simplement un fil"
C'était possible il y a 25 ans (Ruisbroek-Puurs) mais plus maintenant. Je crois que même les fils de l' époque ont été remplacés par une clôture solide.

Voici une clôture type placée il y a 15 ans:


Par ailleurs les travaux RER sur la L161 pourraient reprendre. Le gouvernement fédéral veut investir 1 milliard dans l'infrastructure SNCB, essentiellement pour le RER. Ils attendent le feu vert (probable) de l'Europe.
avatar
joverwimp

Messages : 1566
Date d'inscription : 18/07/2009
Age : 73
Localisation : Asse

Revenir en haut Aller en bas

Des vélos en attendant le RER: Ryckmans convainc Di Antonio

Message  velo-ravel.net le Mer 25 Jan 2017 - 15:57

http://www.lavenir.net/cnt/dmf20170123_00948958/des-velos-en-attendant-le-rer-ryckmans-convainc-di-antonio
avatar
velo-ravel.net

Messages : 5391
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Mons (Ghlin)

http://www.velo-ravel.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: RAVeL L161 Bruxelles-Ottignies

Message  joverwimp le Mer 25 Jan 2017 - 16:33

velo-ravel.net a écrit:http://www.lavenir.net/cnt/dmf20170123_00948958/des-velos-en-attendant-le-rer-ryckmans-convainc-di-antonio

Le ministre est convaincu. Mais qui paiera la facture (non négligeable) de la clôture ??
avatar
joverwimp

Messages : 1566
Date d'inscription : 18/07/2009
Age : 73
Localisation : Asse

Revenir en haut Aller en bas

Brabant wallon : pas de vélo le long du RER !

Message  velo-ravel.net le Jeu 23 Fév 2017 - 11:08

http://www.tvcom.be/article/info/societe/brabant-wallon-pas-de-velo-le-long-du-rer-_19317_89.html


Non, il n'y aura pas de deux roues le long du parcours du RER en Brabant wallon. Le ministre de la Mobilité enterre le projet. On le sait Ecolo avait proposé à maintes reprises de proposer cette possibilité de mobilité aux amateurs de vélo. Fin janvier, suite à l’interpellation de la députée Hélène Ryckmans, la Région wallonne avait laissé entendre qu’elle soutenait la création d’une piste cyclable expresse en parallèle au RER. Mais du côté du fédéral, c’est clairement l’immobilisme total : François Bellot est contre le projet. Motif invoqué : c'est trop dangereux ! Un argument défendu également par la SNCB.

Marcel Cheron a interpellé le ministre à ce sujet
Pour rappel, depuis de nombreuses années, les associations cyclistes et Ecolo réclament la création d’une piste cyclable temporaire sur le tracé du RER. Récemment, interrogé par la députée wallonne Hélène Ryckmans, le ministre wallon de la mobilité s’est pour la première fois montré ouvert à une discussion constructive sur le sujet. En effet, il a proposé d’amener ce point à l’ordre du jour du prochain CEMM, le comité qui rassemble les différents ministres de la mobilité.

Le député Marcel Cheron a donc logiquement voulu savoir si le ministre fédéral de la Mobilité, François Bellot, accepterait de discuter du projet, et si une étude de faisabilité pouvait être initiée par Infrabel. Réponse de l'intéressé : c'est NON !

«Le ministre fédéral, explique Marcel Cheron, se définit comme étant un fervent partisan de l’aménagement de pistes cyclables sur des assiettes de voies de chemins de fer et de terrains ferroviaires qui sont abandonnés. Sa ferveur s’arrête visiblement aux frontières du RER». En effet, le ministre fédéral s’est dit réticent au projet. Il ne demandera donc pas d’étude de faisabilité à Infrabel.

Mathieu Baugniet
avatar
velo-ravel.net

Messages : 5391
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Mons (Ghlin)

http://www.velo-ravel.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: RAVeL L161 Bruxelles-Ottignies

Message  joverwimp le Lun 27 Fév 2017 - 18:00

velo-ravel.net a écrit:http://www.tvcom.be/article/info/societe/brabant-wallon-pas-de-velo-le-long-du-rer-_19317_89.html


Non, il n'y aura pas de deux roues le long du parcours du RER en Brabant wallon. Le ministre de la Mobilité enterre le projet. On le sait Ecolo avait proposé à maintes reprises de proposer cette possibilité de mobilité aux amateurs de vélo. Fin janvier, suite à l’interpellation de la députée Hélène Ryckmans, la Région wallonne avait laissé entendre qu’elle soutenait la création d’une piste cyclable expresse en parallèle au RER. Mais du côté du fédéral, c’est clairement l’immobilisme total : François Bellot est contre le projet. Motif invoqué : c'est trop dangereux ! Un argument défendu également par la SNCB.

Marcel Cheron a interpellé le ministre à ce sujet
Pour rappel, depuis de nombreuses années, les associations cyclistes et Ecolo réclament la création d’une piste cyclable temporaire sur le tracé du RER. Récemment, interrogé par la députée wallonne Hélène Ryckmans, le ministre wallon de la mobilité s’est pour la première fois montré ouvert à une discussion constructive sur le sujet. En effet, il a proposé d’amener ce point à l’ordre du jour du prochain CEMM, le comité qui rassemble les différents ministres de la mobilité.

Le député Marcel Cheron a donc logiquement voulu savoir si le ministre fédéral de la Mobilité, François Bellot, accepterait de discuter du projet, et si une étude de faisabilité pouvait être initiée par Infrabel. Réponse de l'intéressé : c'est NON !

«Le ministre fédéral, explique Marcel Cheron, se définit comme étant un fervent partisan de l’aménagement de pistes cyclables sur des assiettes de voies de chemins de fer et de terrains ferroviaires qui sont abandonnés. Sa ferveur s’arrête visiblement aux frontières du RER». En effet, le ministre fédéral s’est dit réticent au projet. Il ne demandera donc pas d’étude de faisabilité à Infrabel.

Mathieu Baugniet

Récemment j'ai pris le train de Bxl vers Ottignies. Seulement à partir de la gare de Watermael la voie pourrait être aménagé vbers Ottignies.
Et encore... à Boitsfort la ligne est souterraine sur 1 km: il faudra éclairer.
Il arrive que la voie 'libre' se trouve à gauche comme à droite de la voie en service. Le changement n'est pas sans problèmes.
Et comme déjà mentionné: qui paiera la clôture, et sa démolition plus tard ?
En plus, le ministre Bellot vient de déclarer à RTL-TVI qu'il veut relancer le RER (www.bruzz.be/nl/actua/bellot-gen-lanceren-2022-het-nu-af-niet):

“Vanaf 2022 rijdt er om het kwartier een trein tussen Brussel en Ottignies, en om het halfuur tussen Brussel en Charleroi.
De minister vindt dat er een tandje bijgestoken moet worden in de realisatie van het GEN: “We moeten sneller gaan. We gaan niet wachten op het einde van de werken om het GEN te lanceren.”

Zeker op de lijnen 161 (tussen Brussel en Ottignies) en 124 (tussen Brussel en Charleroi) kunnen er volgens Bellot snel vorderingen gemaakt worden: “Voor lijn 161 hebben we alle stedenbouwkundige vergunningen, en de werken zouden relatief snel van start kunnen gaan.”

Bellot vindt dat er al veel geknoeid is in het GEN-dossier: “We moeten stoppen met het bouwen van grote stations. Ik heb recent nog de bouw van een nieuw station in Kortrijk tegengehouden. Vanaf nu zijn het de sporen en de reizigers die tellen”, aldus Bellot, die vindt dat men bij de opstartfase te ambitieus is geweest. Eigenlijk had het GEN al in 2012 van start moeten gaan, maar die timing was onhaalbaar: “Ik zei in 2002 al dat dat onmogelijk was. Om dat mogelijk te maken had men alle vergunningen op 12 maanden tijd moeten aanvragen, en hadden ze op 18 maanden tijd uitgereikt moeten zijn. Er zijn zelfs nu nog altijd vergunningen die nog niet binnen zijn.”

Vorige week bleek dat er nog 1,05 miljard euro nodig is om het GEN te voltooien. In Wallonië is er nog 516 miljoen nodig, in Vlaanderen 75 miljoen en in de "neutrale zone" (Brussel en de Vlaamse rand tussen Wallonië en Brussel) 458 miljoen. Dat geld moet onder meer komen van het miljard euro dat de federale regering in 2017 in de NMBS zal investeren.
avatar
joverwimp

Messages : 1566
Date d'inscription : 18/07/2009
Age : 73
Localisation : Asse

Revenir en haut Aller en bas

Re: RAVeL L161 Bruxelles-Ottignies

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum