Forum lie au site www.velo-ravel.net
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le RAVeL n'est pas uniquement réservé aux vélos: innovez

Aller en bas

Le RAVeL n'est pas uniquement réservé aux vélos: innovez Empty Le RAVeL n'est pas uniquement réservé aux vélos: innovez

Message  velo-ravel.net Sam 24 Juin 2017 - 12:00

http://www.lavenir.net/cnt/dmf20170623_01022586/le-ravel-n-est-pas-uniquement-reserve-aux-velos-innovez


Le RAVeL est généralement associé aux cyclistes. Pourtant, il est tout à fait possible de le parcourir autrement, en respectant certaines conditions.

En se promenant sur le RAVeL, on croise essentiellement des cyclistes et des marcheurs. Le réseau est pourtant adapté à d’autres moyens de locomotion. Ainsi, le fidèle vélo peut être remplacé par son cousin à assistance électrique. Ces vélos «motorisés» sont autorisés sur le réseau RAVeL, à condition de ne pas dépasser la vitesse de 25 km/h. Le plan idéal quand on a l’intention d’avaler de longues distances, mais qu’on rechigne à transpirer.

Trottinette et hoverboard

Ces dernières années, le moteur électrique s’est également greffé sur les trottinettes. Très pratiques en milieu urbain pour effectuer des déplacements courts, elles se révèlent amusantes à utiliser sur les chemins balisés du RAVeL.

Comme les vélos électriques, elles doivent respecter certains critères pour pouvoir circuler sur le réseau: largeur inférieure à 1 m et vitesse en dessous de 18 km/h. À l’inverse, les cuistax sont interdits car trop encombrants.

De la même manière, un hoverboard pourra, lui aussi, vous emmener sur les chemins du RAVeL. Légèrement plus compliqué à maîtriser que la trottinette ou le vélo électrique, il constitue une alternative originale.

Sont autorisés également les Segway et autres monoroues gyroscopiques. Et, bien sûr, les chaises roulantes électriques. Sans oublier un moyen de transport vieux comme le monde: le cheval. Avec des restrictions, les cavaliers n’étant pas autorisés sur tous les tronçons.

+ Découvrez de nombreux conseils pour emprunter le RAVeL autrement dans notre dossier Deuzio de ce samedi 24 juin 2017, chez votre libraire ou en version numérique.
velo-ravel.net
velo-ravel.net

Messages : 7633
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Mons (Ghlin)

http://www.velo-ravel.net

Revenir en haut Aller en bas

Le RAVeL n'est pas uniquement réservé aux vélos: innovez Empty suite de l'article

Message  velo-ravel.net Lun 26 Juin 2017 - 10:52



on a testé le RAVeL

Mode Électrique

Pour se rendre compte des possibilités offertes par les nouveau engins électriques sur le RAVeL, rien ne vaut un test grandeur nature. En Selle !

Elise Lenarts

Sillonner le RAVeL avec (l'autres moyens (le locomotion que le vélo, c'est possible. À bord d'une trottinette électrique, perché sur un hoverboard, en selle sur (les vélos électriques et à cheval, on a testé la ligne 126, de Marchin à Hamois, presque sans effort. Le tronçon, un peu moins de 30 km, nous a fait passer par des chemins boisés, de petits ponts et les plaines verdoyantes du Condroz. Un parcours facile, sur des chemins d'asphalte et, parfois, des sentiers de graviers. Récit (l'un après-midi convivial.
Nos différents moyens de locomotion ne circulant pas à la même vitesse, il a fallu s'adapter. impossible, en effet, de calquer continuellement la vitesse (l'un vélo à assistance électrique ou d'un vélo normal à celle d'un hoverboard ou d'un cheval au pas. Une contrainte sans en être vraiment une, puisque le groupe s'est morcelé en duos et trios qui s'attendaient mutuellement. Le but n'était pas de courir, niais de se promener, en profitant du paysage.

Autonomie limitée
Afin d'éviter que les mêmes ne restent toujours à la traîne et pour varier, nous avons échangé de monture, tout au long du parcours. Chaqun a donc eu l'occasion de tester les engins les plus atypiques. Pour les changements, le réseau RAVeL, relativement large, permet de s'arrêter à plusieurs endroits. Heureusement, car, de l'avis général, l'hoverboard, même s'il reste amusant, ne permet que de courtes distances. À peine une heure après le départ, la machine s'essouffle, obligeant Maxime, son occupant à monter à l'arrière d'un vélo électrique. Une position folklorique, qui a attiré l'attention de sympathiques riveraines, prêtes à offrir des rafraîchissements aux promeneurs de passage du côté de Clavier. Avant de repartir, jusqu'aux voitures qui nous attendaient à Hamois.

4 montures

Hoverboard
Pour Maxime, « l'hoverboard s'est montré insuffisant en termes d'autonomie. Il n'a tenu que 7 km sur les 20 annoncés par le constructeur. » Le relief a effectivement une influence sur les performances de l'appareil. Il souligne néanmoins la prise en main plutôt facile de l'engin. « Après quelques minutes d'adaptation et quelques gamelles, on est stable. À condition que le terrain soit approprié. » Une poignée de graviers et « on se retrouve vite à faire un droit devant soi, alors que l'hoverboard reste sur place... » À l'exception de cette partie délicate, « dans l'ensemble, le parcours en hoverboard était assez fun. »

Trottinette électrique
« La trottinette électrique est adaptée à ce parcours », souligne Harold qui a trouvé ce moyen de transport « amusant, rapide et relativement confortable. » Pour lui, « seul un chemin semé de gros cailloux peut empêcher son passage aisé. » En termes d'autonomie, la trottinette a bravement avalé une vingtaine de kilomètres. « L'avantage, c'est qu'une trottinette électrique peut encore fonctionner à la force physique, témoigne-t-il. Cela demande bien sûr un peu plus d'effort car la batterie est un poids non négligeable à pousser. » Il termine en la conseillant aux adultes et aux enfants pour vivre le RAVeL différemment.


Vélo électrique
Le vélo électrique est taillé pour les longues distances. Selon Théodora, « c'est un transport très confortable, qui demande peu d'efforts, avec lequel on a l'impression de pouvoir rouler pendant plusieurs heures sans se fatiguer. » Même si on avance plus rapidement que le reste du groupe, « il suffit d'ajuster sa vitesse et de trouver son rythme. » Elle a apprécié l'effort de cohésion. « Avec les moyens de transport différents, chacun est attentif à l'autre pour chercher à être à la même vitesse. » Enfin, Théodora conseille d'échanger les montures. « Ça permet d'apprécier le parcours autrement et de reprendre de l'énergie. »

Cheval
Le chemin est adapté aux cavaliers, avec des traversées de route sûres et bien signalées. Les amateurs de randonnée trouveront probablement les différents parcours un peu sages car; hormis l'un ou l'autre passage, le RAVeL est plutôt plat et rectiligne. Le côté asphalté convient donc pour les promenades au pas ou au trot, à un rythme relativement lent. À moins de trouver un champ pour un bon galop, il faut s'en contenter. En empruntant une partie seulement d'un tronçon pour le combiner avec d'autres chemins en terrain plus varié, on peut élaborer une agréable balade, avec l'avantage de ne pas croiser d'engin à moteur.
velo-ravel.net
velo-ravel.net

Messages : 7633
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Mons (Ghlin)

http://www.velo-ravel.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum