Forum lie au site www.velo-ravel.net
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Autoroute vélo

Aller en bas

Autoroute vélo Empty Autoroute vélo

Message  velo-ravel.net Mar 25 Juil 2017 - 19:01

La Meuse Namur 25/7/2017 page 14 et 15.



Le RAVeL : un labyrinthe lent et complexe


Investir un euro dans une auto-route vélo peut rapporter entre deux et quatorze euros dans le secteur de la santé. C'est ce qui ressort d'une étude réalisée par l'Institut flamand pour la recherche technologique (Vito), publiée dans les colonnes du quotidien néerlandophone De Standaard. Il existe actuellement deux axes de ces fameuses « autoroutes vélo » Anvers/Malines et Louvain/ Bruxelles. Mais de quoi s'agit-il exactement? Une autoroute vélo, c'est un axe qui relie en ligne droite deux villes et qui est uniquement accessible aux vélos. Ces axes spécifiques longent des lignes de chemins de fer afin de permettre aux cyclistes de rallier ensuite une destination plus lointaine.


DEUX APPROCHES DIFFÉRENTES


Qu'en est-il en Wallonie ? Une initiative de ce genre est-elle à l'étude ?
La Wallonie a une approche différente. L'objectif ici n'est pas de relier deux villes en ligne droite, mais de relier une grande quantité de villes par de courts tronçons, accessibles à vélo. Tout cela est symbolisé par le « Plan RAVeL », lancé en 2015 par le ministre des Travaux publics, Maxime Prévot. Ce réseau de 1.400 km s'étend sur 700 km d'anciennes lignes de chemin de fer désaffectées, sur 675 km de chemins de halage et sur 25 km de chemins forestiers. Le « Plan RAVeL », dont le budget s'élève à 32 millions d' euros d'ici 2019, poursuit deux objectifs majoritaires :

> 1. Développer le réseau par l'aménagement des 300 km de chaînons prioritaires manquants en Wallonie. L'objectif étant que le réseau RAVeL atteigne les 1.700 km d'ici 2019.

> 2. Rendre ce réseau accessible à tous par une amélioration de la qualité du maillage déjà existant. Ce réseau devrait permettre un développement économique local, grâce au vélotourisme. Par ailleurs, l'accent est aussi mis sur le développement des « liaisons de l'emploi, soit un RAVeL qui devrait permettre aux travailleurs d'accéder à des pôles pourvoyeurs d'emplois comme des zonings ou des hôpitaux. Les espaces disponibles pour la création du RAVeL ont, pour la grande majorité, été mis à disposition par la SNCB. « II n y a donc pas eu d'expropriations, à quelques rares exceptions près », confirme le ministre de la Mobilité, Carlo Di Antonio. « L'objectif est aussi à ternie de favoriser l'éclosion des vélos électriques sur ces zones cyclables» affirme-t-il. Il faut donc bien comprendre que les autoroutes vélo en Flandre et le réseau RAVeL en Wallonie ne sont pas du tout comparables. Là où la Flandre privilégie un trajet direct d'un point A vers un point B, la Wallonie instaure un réseau plus étendu avec des axes plus courts mais où il est vrai, il est un peu dur de s'y retrouver. THOMAS DESTREILLE
velo-ravel.net
velo-ravel.net

Messages : 7633
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Mons (Ghlin)

http://www.velo-ravel.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum